Adobe AIR : Marketplace et InMarket manquent d’oxygène

Marketing

Adobe va fermer AIR Marketplace et InMarket. Les développeurs devront dorénavant insérer manuellement leurs applications AIR dans chaque canal de distribution compatible.

En octobre dernier, Adobe levait le voile sur l’InMarket, une solution de distribution des applications AIR.

Cette dernière permettait aux développeurs de diffuser leurs logiciels sur plusieurs boutiques (dont l’AppUp d’Intel et l’AIR Markeplace d’Adobe), depuis un point unique et en profitant de technologies permettant de créer des versions d’essai de leurs produits.

Le marché des logiciels desktop est loin de se montrer aussi fringuant que celui des applications web. Est-ce ce constat qui a poussé Adobe à abandonner son InMarket ?

La société a en effet décidé de fermer la porte de sa boutique explique Silicon.fr. Plus aucune application ne sera dorénavant acceptée.

Dans cette note, les responsables de la société expliquent que les développeurs ne pourront plus accéder au portail lié à cette offre après le 31 août 2011.

L’Adobe AIR Marketplace, référençant de plus de 1500 applications, sera elle aussi fermé. Fort heureusement, la transition entre l’InMarket et l’AppUp sera automatique.

Adobe promet de faciliter le déploiement des applications AIR directement sur diverses boutiques logicielles, et ce, à partir d’outils dédiés.

Il est probable que les technologies de protection et de monétisation des applications continueront à être développées. Les éditeurs perdront toutefois la possibilité de gérer plusieurs boutiques depuis un point unique.

Si l’InMarket n’assurait la liaison qu’avec l’AIR Marketplace et l’AppUp, il était prometteur en tant que solution d’intégration.

Les développeurs devront dorénavant gérer manuellement les divers canaux de distribution des applications AIR : Apple App Store, Android Market, BlackBerry App World, Intel AppUp, Samsung Apps et Toshiba App Place.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur