Adobe annonce des résultats en forte hausse

Cloud

L’éditeur a réalisé des bénéfices records pour la première moitié de l’année et se prépare un avenir serein grâce notamment à InDesign, son nouveau logiciel de PAO.

Adobe a enregistré durant les trois derniers mois un bénéfice de 45 millions de dollars, en augmentation de 60% par rapport à la même période l’an passé. Son chiffre d’affaires : 246 millions de dollars. L’éditeur explique avoir gagné 60 millions de dollars de plus durant le premier semestre 1999 par rapport à celui de 1998.

L’éditeur revendique la diffusion de plus de 100 millions de copies de son outil Acrobat Reader. Il prépare pour cet été la sortie en France de Photoshop 5.5. La nouvelle version du logiciel de retouche photo inclut en standard d’ImageReady 2.0, qui permet de préparer les images en vue d’une publication sur le Web (voir édition du 18 juin 1999). Une version allégée baptisée Photoshop LE sera par ailleurs disponible pour les utilisateurs moins exigeants et peu susceptibles d’utiliser des fonctions d’édition poussées. Son prix sera de 100 dollars (environ 600 francs). En outre, Adobe a récemment souligné qu’il a vendu plus d’un million d’exemplaires de PageMill, son logiciel de création de pages Web (voir édition du 15 juin 1999). Toujours pour le Web, l’éditeur propose depuis le mois dernier Golive 4.0 (voir édition du 21 mai 1999), qui facilite la conception de pages HTML.

Adobe devrait encore gonfler ses ventes prochainement avec la sortie à la fin de l’été d’InDesign, un nouvel outil de publication professionnelle qui intégrera fortement Photoshop et Illustrator (voir édition du 2 mars 1999). Il entrera directement en concurrence avec le produit du genre le plus répandu, le logiciel Xpress édité par Quark.

Pour en savoir plus : http://www.adobe.fr


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur