Adobe en meilleure forme

Cloud

Après une période de turbulence en début d’année causée par la crise asiatique, l’éditeur sort du rouge grâce aux bonnes ventes d’Illustrator et d’Acrobat.

“Adobe a réalisé un bon trimestre, en s’appuyant sur les ventes record d’Illustrator et Acrobat dans le monde entier. Nos deux nouveaux produits pour le Web, ImageReady et ImageStyler, ont également été bien accueillis et nous continuons de gagner du terrain sur ce secteur”. John Warnock, le Pdg d’Adobe, a le sourire. Sur les trois derniers mois, les prévisions des analystes financiers ont été dépassées, la société ayant réalisé un chiffre d’affaire trimestriel de 246 millions de dollars. Le résultat net est de 50,3 millions de dollars, presque quatre millions de mieux que l’année dernière à la même période. Malgré cette embellie inattendue en fin d’année, l’éditeur enregistre un chiffre d’affaires en baisse de 1,9 % à 895 millions de dollars pour son année fiscale 1998. Ses bénéfices nets chutent de 44 %, à 105 millions de dollars. Une récession due à la baisse des ventes de logiciels sur la plate-forme Mac, surtout en Asie.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur