Adobe et la Fondation Mozilla lancent le projet Tamarin

Cloud

Les deux éditeurs vont collaborer pour développer un interpréteur de script
afin d’accélérer les applications en Flash et Ajax.

La Fondation Mozilla compte désormais un nouveau partenaire de taille en la personne d’Adobe. L’éditeur de Photoshop, Première ou encore Acrobat et qui avait racheté Macromedia en 2005, va fournir à l’éditeur de Firefox le code source de ActionScript Virtual Machine 2, le moteur de script utilisé dans le lecteur Flash de l’éditeur.

Le développement d’ActionScript donnera naissance au projet Tamarin (du nom d’un petit singe également appelé sagouin selon Wikipedia) au sein de la Fondation. Le développement de Tamarin sera assuré par Adobe autant que par les contributeurs de l’éditeur de logiciels libres.

“Adobe utilise le levier du libre pour mutualiser son moteur de script et augmenter son adoption”, explique Tristan Nitot, président et fondateur de Mozilla Europe, “plutôt que de se concurrencer, nous mettons notre travail en commun pour le bénéfice des deux parties.”.

Nouvelles applications riches en perspectives

Concrètement, Tamarin visera à optimiser l’interprétation des applications développées en Ajax (une méthode de programmation de sites dynamiques) et en Flash (le format vectoriel à l’origine développé par Macromedia), notamment. Deux technologies désormais couramment utilisées sur le Web.

Tamarin intégrera notamment un JIT (Just in Time ou compilateur à la volée) pour accélérer l’exécution les scripts utilisés dans Flash et à travers Ajax. Ce qui devrait ouvrir la porte à de nouvelles applications web que seront en mesure d’interpréter Flash Player comme une version future de Firefox (ou plus exactement SpiderMonkey, le moteur de script du navigateur). Il s’agit cependant d’un projet lourd puisque les responsables de la Fondation évoque l’implémentation de Tamarin dans Firefox pour 2008. Soit, au delà de Firefox 3 attendu fin 2007.

Tamarin sera développé à partir de EcmaScript Edition 4, un langage en cours de standardisation auprès de l’Ecma. EcmaScript est lui-même une évolution de JavaScript inventé par Brendan Eich qui avait eu l’heureuse volonté de vouloir rendre le langage standard et sur lequel s’appuie Adobe pour développer ActiveScript. Pour l’anecdote, Brendan Eich est responsable du développement technologique (chief technical officer) au sein de la Fondation Mozilla. La boucle est bouclée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur