Adobe lance un service hébergé pour distribuer et monétiser les applications Flash

Cloud

Flash Platform Services for Distribution est le nouveau service hébergé qui permettra à Adobe de proposer des applications Flash de développeurs sur des médias sociaux et d’en tirer des revenus.

La célèbre technologie Flash d’Adobe adopte à son tour le fonctionnement en mode cloud computing (informatique en nuage). Via son service hébergé Flash Platform Services for Distribution, l’éditeur va permettre aux utilisateurs de télécharger et partager des applications Flash tant sur leurs ordinateurs que sur les terminaux mobiles.

Les dévelopeurs pourront ainsi distribuer, à l’image de l’AppStore d’Apple pour les iPhone et les iPod Touch, leurs propres applications Flash sur plusieurs supports (Internet et mobile), en décidant eux-mêmes de quelle manière il souhaite les promouvoir et inviter les utilisateurs à les télécharger.

La Flash Platform Services for Distribution permet ainsi aux éditeurs et aux développeurs de suivre l’évolution de leurs applications Flash, d’en mesurer l’audience et même de les monétiser. Pour être sûr de toucher et de convaincre un large public, Adobe s’appuie sur les services prodigués par Gigya, qui s’est spécialisé dans la distribution d’applications sur les médias sociaux (blogs) et les réseaux communautaires (Facebook, Twitter).

Ainsi, les utilisateurs souhaitant reçevoir une application Flash spécifique made in Adobe pourront le faire depuis leur mobile après avoir reçu un SMS les invitant à télécharger l’application souhaitée. Adobe précise toutefois que les applications Flash ne pourront être développées qu’à partir de ses outils les plus récents, à savoir Flex, Flash Professional (CS4) et Dreamweaver (CS4).

Après s’être tout récemment doté d’un pôle e-marketing après le rachat d’Omniture, Adobe souhaite aussi tirer des bénéfices de l’utilisation de sa nouvelle plate-forme, notamment sous la forme de revenus publicitaires qui découleront de l’audience des applications Flash mises en avant.

Les développeurs pourront ainsi demander à des annonceurs de sponsoriser leurs applications. Les annonceurs rémunèreront ainsi Adobe et Gigya pour pouvoir proposer ces applications dans le canal de distribution mis en place par Gigya sur les médias sociaux.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur