Adobe supprime 250 emplois

Cloud

Bien que l’éditeur confirme sa belle santé financière, il envisage de se séparer de 9% de ses effectifs en Europe et dans le monde entier.

L’éditeur Adobe, bien connu des graphistes, maquettistes et créateurs de contenus graphiques en tout genre, vient d’annoncer qu’en dépit d’une embellie de ses ventes il procèdera à la suppression de 250 emplois. Cette restructuration, qui touche 9% de ses effectifs dans le monde entier, entraînera le départ de 100 salariés au sein du siège social implanté à Edimbourg en Ecosse. Ne resteront qu’une trentaine de personnes pour assurer le support clientèle. Les ventes européennes seront concentrées à Paris tandis que l’administration sera traitée aux Etats-Unis, à San Jose (Californie).

Cette opération fait suite à la décision d’Adobe en septembre de supprimer 350 postes ?surtout américains- lorsque les ventes fléchissaient sur les ordinateurs Apple Macintosh. Pourtant, la fortune sourit à nouveau depuis que la firme à la pomme a renoué avec le succès. En effet, les logiciels pour Mac représentent la principale source de revenus de l’éditeur. Lequel a annoncé mercredi dernier que ses profits pourraient être supérieurs aux projections des analystes, avec 42 millions de dollars de bénéfice net.

Selon Graham Freeman, vice-président des ventes mondiales d’Adobe, la firme compte investir les 30 millions de dollars d’économies annuelles réalisées dans de nouveaux services dédiés à la vente en ligne. Selon lui, le site adobe.com attire neuf millions de visiteurs uniques par mois. “Nous allons le transformer en site dédié au commerce électronique”, souligne le responsable sans toutefois donner de précisions.

Pour en savoir plus : http://www.adobe.com (US)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur