Ads Manager : Twitter maintient le contact avec les annonceurs

MarketingPublicitéSocial Media
ads-manager-twitter
3 2

L’intégration, dans l’application mobile Twitter, de l’outil de gestion de campagnes publicitaires Ads Manager, est officielle.

On l’avait entrevu la semaine dernière ; le voilà désormais officiellement implémenté : l’outil Ads Manager est disponible pour tous les utilisateurs des applications mobiles Twitter, sur iOS et Android.

Tous les mobinautes inscrits sur la plate-forme de micro-blogging sont concernés… bien que le service ne soit réellement exploitable que par les annonceurs qui souhaitent suivre les performances de leurs campagnes publicitaires et en modifier certains paramètres.

Nombre d’impressions, budget, coûts d’acquisition, taux de clics : autant d’informations qui apparaîtront dans la rubrique Ads Manager, accessible via une nouvelle icône sur la page de profil des utilisateurs, juste à côté du bouton permettant de basculer entre plusieurs comptes.

La température était montée, il y a quelques jours, autour de cette icône qui donne l’impression d’un raccourci vers une page de statistiques de type Twitter Analytics. Le pictogramme associé a induit en erreur un grand nombre de twittos, dont certains se sont ouvertement plaints après coup.

Sur les anciennes générations de l’iPhone (jusqu’au 5), il faut impérativement passer par l’icône des paramètres pour accéder à Ads Manager. Sur Android, c’est une possibilité.

Mais dans tous les cas, l’outil ne permet pas de créer des campagnes : il faut toujours le faire depuis un ordinateur. Une solution dans l’absolu moins souple que celle de Facebook, qui propose, depuis l’été dernier, sa propre application mobile autonome… également baptisée Ads Manager.

Ce n’est pas la première fois que Twitter tente ainsi de simplifier l’accès à ses services de gestion publicitaire directement depuis son application principale.

L’inclusion dans le menu déroulant des paramètres fut pendant un temps l’option retenue, le principe restant le même : obtenir une vue d’ensemble sur une ou plusieurs campagnes, tout en éditant éventuellement les budgets, le montant maximal des enchères et quelques critères de ciblage.

La démarche est stratégique pour Twitter, qui tire toujours environ 90 % de son chiffre d’affaires de la publicité. Les initiatives sur ce dossier se sont d’ailleurs multipliées ces derniers mois, notamment avec l’annonce du déploiement de l’autoplay : les vidéos natives – y compris celles réalisées avec Vine – et les GIF se lanceront automatiquement, aussi bien sur desktop que mobile.

Les capacités de ciblage s’élargissent peu à peu en parallèle. De nouveaux éléments sont exploités, tels que les applications mobiles installées sur les smartphones et les tablettes des utilisateurs.

Crédit photo : Christopher Penler – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur