ADSL : Club-Internet revient dans la course

Cloud

Le fournisseur d’accès sort de son silence commercial en proposant deux nouvelles offres ADSL à 512 et 1 024 Kbit/s.

Le fournisseur d’accès Internet (FAI) Club-Internet vient de présenter sa nouvelle grille tarifaire. A partir du 1er mars 2004, l’ADSL à 512 kbit/s passe de 29,90 à 25,90 euros et le 1 024 Kbit/s de 39,90 à 29,90 euros. Soit des réductions respectives de 16,7 et 25 % dont peuvent bénéficier les abonnés actuels en modifiant eux-mêmes leur compte client (la procédure n’est pas automatique). Si le 128 Kbit/s reste commercialisé, il n’est plus mis en avant. Et pour cause : son tarif est désormais le même que celui du 512 Kbit/s. Quant à l’offre Wi-Fi (voir édition du 15 octobre 2003), elle conserve sa spécificité (modem/routeur sans fil offert) et son prix de 39,90 euros. Selon la politique de transparence commencée cet été (voir édition du 1er septembre 2004), les forfaits de Club-Internet ne sont soumis à aucun frais d’activation ou de résiliation mais à une période d’engagement de douze mois  le modem est offert si besoin.

L’offre 512 du FAI n’est cependant disponible que sur le réseau dégroupé de son partenaire, l’opérateur Neuf Télécom (ex-LDCom) et sur les zones les plus rentables des points d’accès proposés par France Télécom, soit 57 départements ou 70 % environ des foyers français (contre 90 % du côté de l’opérateur historique). Quant au forfait 1 024 Kbit/s, il est exclusivement proposé sur les zones dégroupées par Neuf Télécom, soit 65 % de la population. “Mais le dégroupage va très vite et, d’ici quelques mois, il devrait englober les zones couvertes par le 512”, rassure le porte-parole.

Un réajustement un peu tardif

La filiale Internet de T-Online est donc parmi les derniers fournisseurs à réajuster ses offres suite à l’annonce des nouveaux tarifs de Wanadoo en fin d’année dernière (voir édition du 12 décembre 2003), lesquels avaient entraîné une avalanche de nouvelles offres d’accès pour le plus grand profit des internautes. “Club-Internet venait de baisser ses tarifs quand Wanadoo a annoncé les siens”, justifie un porte-parole de l’entreprise, “et nous nous sommes laissé un peu de temps pour observer les annonces de la concurrence avant de nous positionner”. Club-Internet est donc bien conscient de ne pas proposer la meilleure offre du marché face à Neuf Télécom (voir édition du 16 février 2004) ou Tiscali (voir édition du 7 janvier 2004).

“Sur la base d’un engagement d’un an, nous arrivons en troisième position des offres les plus intéressantes, tant sur le 512 que sur le 1 024”, précise le porte-parole. Le FAI compte par ailleurs sur ses services optionnels comme l’antivirus et l’antispam ; Club-Internet revendique également 37 000 abonnés à son offre télévisuelle en ligne et 60 % des abonnés qui profitent de l’offre radio. “Ce sont des usages flagrants qui correspondent à de vrais besoins”, estime-t-on du côté du FAI. Si aucun projet concret n’est à ce jour annoncé, Club-Internet réfléchit à l’enrichissement des services, notamment avec la montée des débits.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur