ADSL 2+ : les concurrents de Free préparent la riposte

Mobilité

Après l’annonce surprise de Free, les fournisseurs d’accès français commencent à réagir. France Télécom annonce le lancement de son service ADSL 2+ sur Paris en décembre prochain.

France Télécom a été le premier à réagir officiellement – bien qu’il s’en défende – à l’annonce de Free qui, en lançant l’ADSL 2+ (voir édition du 19 octobre 2004), semble avoir pris de court les acteurs du marché. A l’occasion d’une conférence de presse téléphonique organisée en urgence, l’opérateur historique a officialisé le lancement de ses offres ultrahaut débit (UHD) évoquées à la rentrée (voir édition du 3 septembre 2004). Le 1er décembre prochain, les parisiens pourront souscrire à une offre ADSL 2+ à 18 Mbit/s, qui sera étendue à l’ensemble du réseau national éligible à l’ADSL au cours du 1er semestre 2005.

Selon l’opérateur, plus de 50 % des lignes ADSL pourront être dopées à l’ADSL 2+. “Il y aura un effet bénéfique même si tout le monde n’obtiendra pas 18 Mbit/s”, prévient un porte-parole. En effet, les débits se dégradent rapidement en fonction de la distance qui sépare l’abonné du répartiteur. Seuls les abonnés situés à moins de 1,5 Km pourront espérer dépasser les 16 Mbit/s. De plus, il faudra s’équiper d’une Livebox, le modem maison de l’opérateur.

Une offre haut de gamme

Il sera possible, dès le 21 octobre, de préréserver l’offre même si France Télécom n’est pas en mesure d’en fournir les tarifs. “Il s’agira d’une offre haut de gamme”, précise un dirigeant de l’opérateur, ce qui laisse supposer que les prix dépasseront largement les 40 euros. D’ici le 1er décembre, France Télécom lancera également l’ADSL Max, qui revient à débrider la ligne ADSL de l’abonné. Ce service offrira, toujours en fonction de la distance par rapport aux répartiteurs, jusqu’à 8 Mbit/s de débit et sera proposé, hors promotion, à 39,90 euros, soit 5 euros de plus que l’accès à 2 Mbit/s actuel.

Pour l’heure, aucune autre annonce officielle n’a été faite par les concurrents. Chez Neuf Télécom, on tente de garder l’esprit serein. “Nous avions annoncé en septembre que nous commercialiserons l’ADSL 2+ à partir de janvier 2005, nous maintenons notre calendrier”, explique un porte-parole de l’opérateur et fournisseur d’accès. Neuf Télécom poursuit en effet la mise à niveau de son réseau avec l’implémentation de 200 DSLAM (les concentrateurs des lignes ADSL) multicast qui permettront notamment de transporter des flux audiovisuels.

Neuf Télécom vise les 25 Mbit/s

Contrairement à Free et France Télécom, Neuf Télécom mise sur une disponibilité de l’offre généralisée à l’ensemble de son réseau. Il faudra bien sûr disposer de la version 3 de la Neufbox, distribuée depuis plus d’un an, pour bénéficier des débits de la nouvelle technologie. De plus, la filiale télécoms du groupe Robert Louis-Dreyfus débridera totalement la ligne, ce qui permettra aux abonnés très proches des répartiteurs d’obtenir jusqu’à 25 Mbit/s. Des différences de débits théoriques qui promettent une belle bataille d’annonces marketing. Les tarifs de cette offre haut de gamme seront “compétitifs”. Entre-temps, Neuf Télécom aura à son tour débridé la ligne ADSL.

Tiscali partage cette même ambition de lancer dès le départ une offre nationale. L’opérateur concentre avant tout ses efforts sur le dégroupage et devrait couvrir une dizaine de villes à la mi-décembre. “Nos équipements seront prêts pour l’ADSL 2+”, avance un porte-parole de la société. “Et notre base est déjà équipée puisque la Triway [le boîtier modem maison, Ndlr] est prête.” Une façon de rappeler que ce n’est pas le cas des abonnés de Free, majoritairement équipés de Freebox version 3 alors que l’ADSL 2+ nécessite la version 4. “Nous n’avons pas le sentiment de prendre du retard”, assure le porte-parole, qui n’est cependant pas en mesure d’annoncer une période de lancement. Au delà des futures offres commerciales concurrentes à celles de Free, tous les acteurs que nous avons contactés s’accordent à dire que la filiale du groupe Iliad est “championne pour les effets d’annonce”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur