ADSL : SFR recrute plus de nouveaux abonnés que Free

CloudRéseauxTrès haut débit

SFR se porte bien : l’opérateur affiche 4,77 millions d’abonnés Internet haut débit (+de 11% par rapport à 2009) et recrute plus de clients ADSL que Free. Côté mobile, SFR revendique 20,8 millions de clients.

Alors que SFR présentait sa nouvelle box, mardi 16 novembre, sa maison mère Vivendi annonçait ses résultats sur les neuf premiers mois de l’année. Dont ceux de SFR que le groupe audiovisuel détient à 56 % et se montre vivement intéressé par l’opportunité d’acheter à Vodafone les 44 % restant.

Selon Silicon.fr, sur les 3 premiers semestres, le chiffre d’affaires de SFR frôle les 9,4 milliards d’euros. En hausse de 1,6% par rapport à la même période 2009.

Un exploit selon Vivendi dans “un contexte concurrentiel encore renforcé à l’approche de la fin de l’année et les fortes baisses de tarifs liées aux décisions des régulateurs”. Sans les baisses de tarifs imposées par le régulateur, la croissance du chiffre d’affaires se serait élevée de 5,8%.

Avec plus de 6,6 milliards d’euros de revenus, l’activité mobile constitue le moteur commercial de SFR. Une activité néanmoins stagnante, voire en légère baisse de 0,3% (0,7% sur les services mobiles). Ce qui n’a pas empêché l’opérateur de recruter quelques 854 000 nouveaux abonnés mobiles dont 698 000 clients iPhone. Au total, SFR revendique 20,815 millions de clients mobiles.

Mais c’est probablement sur l’activité fixe Internet haut débit que SFR affiche sa meilleure progression avec un chiffre d’affaires en hausse de 5,3%, à 2,944 milliards d’euros. “Plus particulièrement, le chiffre d’affaires de l’Internet haut débit grand public a progressé de 13,1%”, souligne Vivendi. En neuf mois, 329 000 nouveaux clients Internet ont rejoint l’opérateur.

A fin septembre 2010, SFR revendique 4,773 millions de clients, soit une hausse de 11,4% par rapport à 2009 et, surtout, une part du marché de l’Internet haut débit fixe (ADSL et fibre optique) qui frise les 35% (selon les estimations de l’opérateur).

Sur le seul dernier trimestre, SFR engrange 91 000 nouveaux abonnés Internet. Mieux donc que les 36 000 nouveaux clients de Free, mais moins bien que les recrutements d’Orange (97 000) et surtout de Bouygues Telecom (120 000).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur