AdTech et analytics : Oracle acquiert le spécialiste Moat

EntrepriseFusions-acquisitionsMarketing
adtech-oracle-acquiert-moat

Oracle s’empare de Moat, un fournisseur de solutions d’analyses de performance des campagnes publicitaires pour les annonceurs et les éditeurs qui va intégrer sa business unit Data Cloud.

Oracle ressemble de plus en plus à un Adobe en montant sur la dimension du marketing digital. La firme IT de Larry Ellison vient de procéder au rachat de Moat, fournisseur de solutions d’analyses de données pour les marques annonceurs et les éditeurs médias en vue d’optimiser les campagnes publicitaires.

Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé. Moat devrait conserver une certaine autonomie dans la division Oracle Data Cloud, peut-on lire dans une contribution de blog.

Créé en 2010 à New York par les frères Goodhart (Noah et Jonah) et Michael Walrath, Moat affiche des références clients comme Nestle, Procter & Gamble et Unilever ainsi que des éditeurs de contenus comme ESPN ou NBCUniversal et des plateformes de diffusion vidéo comme Snapchat, YouTube et Facebook.

« L’an passé, Moat s’est concentré à 100% sur le business de l’analytics, offrant des perspectives opérationnelles sur la visibilité, la confiance vis-à-vis des marques, le ‘trafic non humain’ [détection de fraude publicitaire par exploitation de bots, ndlr] et la création publicitaire à plus de 600 clients éditeurs, marques et agences », selon  Eric Roza, Vice-Président Senior et Directeur général de la business unit Oracle Data Cloud.

« Grâce à l’acquisition de Moat, Oracle Data Cloud offre maintenant aux marques et aux éditeurs une gamme complète de solutions de ciblage et de mesure pour améliorer les revenus générés par presque tous les types de campagne publicitaire à l’ère digital. »

Les solutions de Moat vont en effet venir en complément d’autres issues d’acquisitions précédentes d’Oracle (citons Datalogix et BlueKai acquis en 2014 ou Vitrue en 2012).

En sept ans d’exploitation, Moat avait 67 millions de dollars, dont 50 millions l’an passé auprès d’un panel d’investisseurs comprenant SV Angel, Mayfield Fund et Insight Venture Partners.

(Crédit photo : Moat)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur