AdWords : l’Autorité de la concurrence rattrape Google au collet

Cloud

Saisie par l’éditeur Navx (application détection de radars), l’Autorité de la concurrence a pris des mesures conservatoires contre Google en lien avec le règlement AdWords (liens sponsorisés) jugé inéquitable.

(correction 01/07/10 à 14:37) Google devra montrer plus de respect vis-à-vis de Navx.

Saisie en février par l’éditeur français, qui commercialise des applications de mobilité (détection des radars routiers, localisation des stations-services, prix des carburants), l’Autorité de la concurrence a pris des mesures conservatoires (d’urgence) à l’encontre de Google.

Ce sont des pratiques controversées liées à son principal service publicitaire AdWords (système d’enchères pour l’achat des mots-clés) qui sont pointées du doigt.

L’Autorité de la concurrence considère que la plate-forme AdWords (liens sponsorisés) est exploitée par Google “dans des conditions non objectives, non transparentes et discriminatoires, au détriment des fournisseurs de bases de données radar et particulièrement de la société Navx”.

Le groupe Internet doit rétablir dans les cinq jours le compte AdWords de Navx et clarifier d’ici octobre le règlement.En attendant un examen sur le fond par la justice française.

Navx entend réclamer des dommages et intérêts. “Navx vient de remporter une première et importante victoire (…) La société poursuit le développement de nouveaux produits pour les GPS et les téléphones mobiles et continue sa croissance”, déclare la direction de la jeune pousse.

Cité par l’AFP, Google déclare de son côté qu’il reste “confiant quant à la décision finale”. Le groupe Internet peut faire appel de cette décision de l’Autorité de la concurrence.

L’autorité administrative française en charge de veiller au bon fonctionnement de la concurrence dans la vie économique perçoit Google comme un acteur  détenant “une position dominante sur le marché de la publicité liée aux recherches”.

Navx se plaint des restrictions imposées par Google dans sa politique de contenus insérés dans les messages publicitaires AdWords. Navx consacre 85% de son budget publicitaire à des campagnes AdWords.

L’éditeur n’a pas apprécié que le groupe Internet modifie unilatéralement les conditions d’insertion de publicité portant sur les dispositifs de contournement des contrôles routiers.

Le point de non retour était atteint en novembre 2009 avec la fermeture sans avertissement du compte Navx sur Google AdWords.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur