Affaire Luccas vs Noos : une décision de justice attendue le mois prochain

Mobilité

Mais aussi : Geico autorisé à poursuivre Google – Un grand superviseur de la téléphonie fixe et du Net chez Deutsche Telekom – Orange France sort ses premiers services 3G pour les entreprises.

? Affaire Luccas vs Noos : une décision attendue le 19 octobre 2004

Luccas, l’association des abonnés mécontents de Noos (ex-Cybercâble), devra patienter encore un peu pour obtenir des réponses de la part de la justice dans le conflit qui l’oppose au service du câblo-opérateur. A l’occasion d’une audience qui s’est tenue lundi 6 septembre 2004, le président de la 5ème Chambre du Tribunal de Grande Instance de Paris a décidé de renvoyer le jugement au 19 octobre prochain après avoir écouté les arguments des deux parties. Il faut dire que le sujet est techniquement complexe. En 2002, Luccas a accusé Noos/Cybercâble d’avoir divisé par quatre les débits alors à 2 mégabits. Sur la base d’une expertise technique, Luccas avait alors attaqué Noos pour non respect des contrats en juin 2002. Pour sa défense, Noos répond que c’était la seule solution pour éviter l’engorgement du réseau.

?Liens sponsorisés : Geico peut poursuivre Google

Selon News.com, Geico, groupe d’assurance américain, a obtenu l’autorisation d’un tribunal de district de la Virginie (District Court for the Eastern District of Virginia) pour engager une action en justice à l’encontre de Google pour usage abusif de sa marque commerciale comme mot-clé dans son programme de liens sponsorisés AdWords. Plusieurs cas similaires sont signalés aux Etats-Unis et en Europe. En France, un premier jugement dans ce sens avait été rendu en octobre 2003 : dans une affaire l’opposant au portail BourseDesVols.com, le moteur de recherche avait été condamné en première instance à une amende de 75.000 euros pour contrefaçon de marque.

oeun grand superviseur pour la téléphonie fixe et le Net chez Deutsche Telekom

Fin septembre, Walter Raizner, dirigeant d’IBM Allemagne, devrait prendre de nouvelles fonctions au sein de Deutsche Telekom. Sa mission consistera à superviser les branches de téléphonie fixe (T-Com) et d’accès à l’Internet de l’opérateur allemand (T-Online, exploitant de Club Internet en France). Conséquence de cette réorganisation : Thomas Holtrop, président du directoire de T-Online, quitte ses fonctions.

?Orange sort des services UMTS pour les entreprises

Orange France lance une première gamme de services UMTS sur le marché des entreprises avec le forfait Business Everywhere Découverte 3G (pour Téléphonie Troisième Génération). Elle permet à l’utilisateur de gérer ses e-mails, d’accéder à l’Internet, à l’intranet et aux applications de son entreprise depuis un PC portable. Orange indique que le débit peut atteindre jusqu’à 384 Kbit/s. Le réseau 3G Orange est accessible dans 17 métropoles (dont Paris, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, et Lille).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur