Ca bouge à l’AFNIC : Mathieu Weill parti à la DGE, Pierre Bonis assure l’intérim

Gestion des talentsGouvernanceManagementRégulations
mathieu-weill-afnic-DGE

Mathieu Weill a quitté la direction de l’AFNIC pour le pôle numérique de la DGE. Pierre Bonis prend le relais au sein de la structure de gestion de l’extension « .fr ».

Après plus de douze ans à la tête de l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération, Mathieu Weill a quitté en avril ses fonctions de DG de cette « PME à caractère associatif » en charge notamment de la gestion du .fr.

Il a rejoint début mai la Direction générale des entreprises (DGE, placée sous l’autorité du ministre de l’Économie).

Mathieu Weill est désormais en charge de la supervision du pôle Service de l’Economie Numérique (SEN). Il reporte directement à Pascal Faure, Directeur général de la DGE. 

Une transition qui intervient sur fond de changement gouvernemental avec un nouveau ministre de tutelle (désormais Bruno Le Maire, ministre de l’Economie du  gouvernement Philippe sous le quinquennat Macron).

« Ce service [SEN] est chargé des technologies numériques, de l’électronique, des communications électroniques et des activités postales en veillant au développement de leurs usages ainsi qu’à l’intérêt des utilisateurs », précise Mathieu Weill sur son site Internet personnel.

« Il favorise la participation des entreprises et organismes de recherche français aux programmes européens de soutien à la recherche et développement et à l’innovation dans le domaine du numérique et représente la France à l’international sur ces sujets », poursuit l’intéressé au profil d’Ingénieur des Mines, passé par Polytechnique et Télécom ParisTech.

Comment se passe la transition côté AFNIC ? Le conseil d’administration a décidé de nommer Pierre Bonis, jusqu’ici directeur général adjoint, aux fonctions de directeur général par intérim à compter du 1er mai 2017.

pierre-bonis-afnic

« A ce titre il exercera l’ensemble des fonctions dévolues au directeur général par les statuts de l’association », précise la communication de l’AFNIC.

En avril, par arrêté, le mandat de l’AFNIC en qualité de gestionnaire de l’extension nationale « .fr » a été prorogé pour une période de cinq ans.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur