Afrique : Orange et Google développent le “Web par SMS”

Marketing

Orange et Google s’unissent en Afrique pour développer des services de communication en combinant l’accès Internet avec l’envoi de SMS en fonction des réseaux disponibles.

France Telecom – Orange et Google ont signé un accord pour développer les services Web par SMS en Afrique.

Ils partent d’un constat pour ce continent : les connexions Internet sont rares, mais les mobiles sont légions.

Selon l’Idate, en 2011 le taux de pénétration du haut débit est évaluée à 1,4% de la population en Afrique et Moyen-Orient.

Pour le mobile, il serait de 62,5%.

Le premier outil “Google SMS” à généraliser sera le “Gmail SMS Chat“.

Il permet aux clients africains d’Orange de chatter avec les utilisateurs de Gmail via les SMS.

Le service est gratuit depuis Gmail tandis que les clients mobile Orange sont facturés au prix d’envoi des mini-messages.

Le service est testé depuis juillet 2010 au Sénégal, où 700 000 utilisateurs l’ont essayé pour plus de 4 millions de SMS envoyés.

Il est maintenant disponible en Ouganda et au Kenya. Le service arrivera aussi dans quelques mois au Cameroun, en Côte d’Ivoire, en Guinée Conakry et au Niger.

A terme, il sera déployé sur “l’ensemble du réseau Orange en Afrique et au Moyen-Orient” promet l’opérateur, soit une vingtaine de pays, et en Egypte en partenariat avec Mobinil.

Selon le communiqué, l’association entre Orange et Google est destinée à s’élargir à d’autres services de Google, liant Web et GSM par l’intermédiaire du SMS.

En Afrique, Google continue ainsi ses investissements importants.

Quant à France Telecom – Orange, il se montre très actif sur le continent pour prendre position sur des marchés télécoms jugés stratégiques dans le cadre de sa stratégie internationale.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur