Agere Systems, la muse d’Apple

Mobilité

La société Agere Systems reste en première place des fabricants de puces pour disques durs. Déjà fournisseur pour Airport et l’iPod, elle annonce également nouveautés sur nouveautés.

Agere Systems a gardé sa première place de fournisseur de circuits intégrés pour disques durs en 2003, selon le cabinet IDC. Avec 23,4 % du marché (en croissance de 11 %), la société devance STMicroelectronics dans le domaine des puces destinées aux disques durs ou aux unités de stockage ; elle génère un tiers de son chiffre d’affaires sur ce segment. Ses puces se retrouvent aussi bien dans des produits destinés aux entreprises que dans la console de jeu Xbox de Microsoft ou l’iPod d’Apple, où les microcircuits combinent plusieurs fonctions. Agere produit en effet des “systèmes sur puces” (SoC, System on a Chip) que l’on devrait voir intégrés petit à petit sur tous les disques durs. L’intégration de fonctions permet en effet de produire des disques de plus en plus petits. L’iPod et l’iPod mini (voir édition du 7 janvier 2004) en sont les parfaits exemples. Cette année, les disques durs de Toshiba, Hitachi ou de la start-up américaine Cornice (voir édition du 30 décembre 2003) pourraient ainsi entrer dans des téléphones cellulaires haut de gamme, en raison de leur rapport stockage/taille intéressant : entre 4 et 10 Go pour un peu plus de 2 centimètres ! Mais les observateurs les voient bien intégrer également des instruments du secteur de l’automobile. Objectif : proposer des services autour de la vidéo, les images et la musique pour profiter de l’engouement provoqué par l’iPod. Agere a même annoncé des circuits favorisant des fonctions de streaming vidéo !

Une longueur d’avance

En fait, Agere Systems est l’un des premières sociétés à proposer des composants basés sur les futurs standards des ordinateurs qui seront commercialisés dans les mois à venir. Le fabricant a récemment annoncé différentes solutions, à commencer par un mode turbo destiné à ses cartes Wi-Fi 802.11 a/b/g qui permet de fournir jusqu’à 150 Mbit/s en améliorant la qualité de service sur ses produits WaveLan. Autre solution à venir : le Gigabit Ethernet sur bus PCI Express, disponible à l’automne prochain. “Le contrôleur Gigabit Ethernet ET 1310 d’Agere complète idéalement la technologie HyperTransport du processeur AMD Athlon 64”, a déclaré John Morris, le directeur marketing produits bureautiques d’AMD. Apple utilise justement HyperTransport dans ses ordinateurs équipés de G5 (voir édition du 27 mai 2004). Et l’adoption de PCI Express semble être la technologie la plus prometteuse pour augmenter la transmission de données (voir édition du 26 mai 2004). Dernier composant attendu, un module Wi-Fi 802.11g de très petite taille, destiné aux dispositifs mobiles tels que les PDA, les téléphones portables ou les baladeurs MP3. Ses 100 mètres de portée pourraient en faire un des composants les plus recherchés dans ce secteur.

Evidemment, Agere, ancienne division microprocesseurs de Lucent Technologies, n’est pas le seul à fournir des technologies à Apple : l’un des segments les plus juteux pour la Pomme, Airport, utilise des composants fabriqués par la société Broadcom. Agere a néanmoins permis à Apple de dévoiler les cartes Airport de première génération, apparues dans les Mac dès 1999 (voir édition du 21 juillet 1999). Il s’agissait de la technologie basée sur cartes WiFi 802.11b Orinocco, qui a depuis été rachetée par la société Proxim. Apple n’utilise plus ces composants pour ses produits Airport Extreme (802.11 b/g) à 54 Mbit/s. Mais en raison des multiples innovations qu’elle introduit sur le marché des circuits intégrés, Agere Systems peut être considérée comme une muse pour Cupertino : ses composants ont déjà été utilisés par Apple pour fournir de nouveaux services innovants.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur