AgoraVox s’apprête à se muer en fondation

Mobilité

Le “média-citoyen” va adopter le statut de fondation pour poursuivre ses activités. Et “préserver son indépendance”.

Mozilla, FSF, Wikimedia, Linux… Les “fondations” sont “tendance” lorsque l’on parle d’open source ou de sites participatifs. Le portail français AgoraVox, qui s’auto-proclame “média-citoyen”, vient lui aussi de céder à la tentation. Il devrait prochainement devenir une fondation à but non lucratif.

Objectif : “mettre le site à l’abris des éventuelles manipulations qui pourraient intervenir avec l’entrée d’actionnaires, une piste que nous avons déjà explorée”, confie Carlo Revelli, président et co-fondateur d’AgoraVox en 2005, tout en reconnaissant qu’il s’agit d’un label “prestigieux” pour un tel site.

Le même explique en détail ses intentions dans un article publié sur AgoraVox. Il dit avoir “deux possibilités pour cela : la création d’une fondation d’entreprise, comme celles de Ford ou de Bill Gates, ou la création d’une fondation reconnue d’utilité publique”. Une dernière option qui a été écartée en France car “elle implique un investissement d’un million d’euros et la présence d’un membre du ministère de l’Intérieur au conseil d’administration, une condition que nous ne pouvons accepter.”

La Belgique ou l’Italie, prochains pays d’accueil d’AgoraVox

La fondation AgoraVox sera donc vraisemblablement créée en Belgique ou en Italie, deux pays qui offrent selon lui “des conditions acceptables et moins contraignantes pour la création d’une telle fondation”. Pour financer ses activités, elle fera prochainement “appel à des mécènes”, comme ses aînées (Wikimedia ou Firefox, par exemple).

Quand aux éventuelles reversements des bénéfices publicitaires aux contributeurs, Carlo Revelli indique qu’il ne s’agit pas d’une option étudiée actuellement, dans la mesure où il pourrait être reproché au site de privilégier les articles qui sont le plus susceptibles d’être lus.

Il explique néanmoins que la fondation travaille sur de nouveaux projets, dont AgoraVoices, une initiative qui devrait permettre à chacun de créer son propre média participatif et, le cas échéant, de le monétiser.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur