Agrégateur de comptes : la Caisse d’Epargne dit Banxo

Apps mobilesCRMMarketingMobilité
caisse-epargne-banxo
0 0

La Caisse d’Epargne propose une nouvelle appli mobile dotée d’un agrégateur de comptes, pour convaincre ses clients détenteurs d’un livret A de rapatrier leurs comptes courant chez elle.

Après son appli Banque lancée en 2010, la Caisse d’Epargne revient avec Banxo et ambitionne deux fois plus de connexions quotidiennes.

« Banque comptabilise  aujourd’hui 3 millions de clients quotidiens. Avec Banxo, nous en visons 6 millions de connexions par jour. Lancée le 23 novembre dernier, elle compte déjà 1 million de téléchargements », déclare fièrement Cédric Mignon, Directeur du développement de la Caisse d’Epargne.

Disponible aujourd’hui sous iOS (il faudra attendre le premier semestre 2017 pour Android), l’application s’enrichit de nouveaux services dont un innovant : l’agrégateur de comptes.

« Depuis Banxo, l’utilisateur peut accéder à tous ses comptes disponibles dans d’autres banques. Aujourd’hui, neuf banques sont proposées sur l’appli », précise Cédric Mignon. 

Avec ce service, la Caisse d’Epargne espère convaincre ses clients détenteurs de livret A et autres assurances de rapatrier leurs comptes de dépôts souscrits auprès des concurrents.

« C’est un service de conquête de 9 millions de clients », souligne le directeur du développement.

Gestion de budget et d’assurances

Parmi les autres nouveautés : la catégorisation automatique des opérations. Chaque mouvement financier opéré sur le compte est ventilé automatiquement dans l’une des cinq catégories prédéfinies : revenus, dépenses récurrentes, courant, exceptionnel, épargne.

Banxo permet aussi  le retrait par SMS.  Ainsi, sans carte bancaire, l’utilisateur de l’appli peut grâce à un code reçu par SMS retirer entre 20 et 100 euros dans un distributeur Caisse d’Epargne. Enfin, la possibilité d’activer ou de désactiver sa carte bancaire pour sécuriser ses paiements en ligne.

Coté assurance, Banxo offre la possibilité de gérer son assurance depuis la demande de devis jusqu’à la gestion du contrat ou du sinistre. Les utilisateurs peuvent, par exemple, consulter les opérations de leur contrat d’assurance, les modifier, demander la réédition de la carte verte ou consulter l’avancement d’un sinistre.

La Caisse d’Epargne en mode start-up

Bien décidée à ne pas céder le moindre bout de terrain aux Fintechs, la Caisse d’Epargne utilise désormais leurs recettes pour développer leurs applis: méthode agile, test& learn, développements dynamiques, retours clients, coworking etc.

« Pas question d’attendre six ans pour proposer notre prochaine appli mobile. Notre application sera, sans cesse, enrichie de nouveaux services : version Android, nouvelles banques intégrées à l’agrégateur, 3D Touch, cryptogrammes dynamiques… Nous appliquons la méthode start-up » souligne Cédric Mignon. Une pratique bien disruptive pour notre bon vieil écureuil !

caisse-epargne-app-mobile-banxo
Copie d’écran de quelques fonctions de la nouvelle appli Banxo de la Caisse d’Epargne

(Photo illustration de l’article – NME : Cédric Mignon, Directeur du développement de la Caisse d’Epargne)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur