Aide à la navigation : 3 millions de GPS en France

Mobilité

Selon Mediamétrie/GfK, les ventes de GPS au deuxième trimestre ont fait un
bond de 21 %.

Le GPS a le vent en poupe. Ce n’est certes pas nouveau mais la nouvelle édition de la Référence des Equipements Multimédias, réalisée conjointement par Médiamétrie et GfK, vient une nouvelle fois le confirmer. Plus de 3 millions de foyer français motorisé sont équipés d’un outil de navigation, fixe ou mobile, au second trimestre 2007 (15,8 % des foyers). Ce qui représente une augmentation de 21 % par rapport au trimestre précédent. L’approche des vacances d’été n’est peut-être pas étranger au dynamisme des ventes de GPS.

L’adoption du GPS touche l’ensemble des foyers français avec une dominante dans la catégorie CSP+ (cadres, artisans, commerçants, professions libérales…) puisqu’elle représente 49 % des détenteurs de GPS alors qu’elle ne constitue que 29 % de la population française. Moins d’un tiers des utilisateurs de GPS sont des CSP- tandis que les retraités représentent 20 % de la clientèle.

Les villes moyennes sous équipées

Si l’ensemble des catégories socio-professionnelles s’intéresse à l’assistant de navigation, sa répartition sur le territoire français reste assez inégale. On le trouve pour 41 % à Paris et dans les grandes agglomérations (plus de 200 000 habitants) mais aussi dans les zones rurales qui représentent 27 % des utilisateurs. Etrangement, les villes moyennes reflètent un taux d’utilisation des GPS inférieur par rapport au reste du territoire, selon l’étude.

Selon l’institut GfK, il devrait se vendre 2,6 millions d’appareils de navigation en France en 2007. Soit le double des ventes de 2006. La progression de l’adoption du GPS devrait se poursuivre en 2008 avec l’arrivée de nouvelles versions d’appareils dotés de nouvelles fonctionnalités, comme les informations de trafic en temps réel. Ces nouvelles génération devraient séduire une partie des foyers qui en sont pour l’heure au stade du premier équipement.

Cette nouvelle génération devrait ainsi, selon GfK, « endiguer la baisse des prix observée à l’heure actuelle ». Celle-ci serait de -27 %. Les premiers modèles s’affichent aujourd’hui autour de 150 euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur