AIM bavarde seul dans son coin

Mobilité

Les filiales iCast et Tribal Voice de la société CMGI ont demandé aux autorités américaines de contraindre AOL à rendre son logiciel de discussion en ligne compatible avec leurs applications.

Deux nouvelles plaintes visent à inciter AOL à rendre AOL Instant Messenger compatibles avec d’autres applications de discussion en ligne. Le mois dernier, les géants Microsoft, CMGI, AT&T et Excite mobilisaient le Sénat américain pour promouvoir l’interopérabilité de leurs applications (voir édition du 3 mars 2000) et aider les internautes à échanger leurs listes de contacts ou à communiquer entre eux. Cette fois, les deux sociétés iCast et Tribal Voice, fournisseurs de contenus et filiales de CMGI, ont décidé de saisir l’autorité fédérale des télécommunications FCC. Leur souhait est de permettre aux utilisateurs de leurs logiciels d’envoyer des fichiers à des amis via un canal de discussion en ligne. La cause n’est pas gagnée d’avance, puisqu’AOL est toujours resté de marbre face aux intimidations de ses concurrents.

Pour en savoir plus : iCast


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur