AIM talonné par ses concurrents

Mobilité

Les utilisateurs de logiciels de conversation en direct sur Internet concurrents de l’AIM d’AOL commencent à se compter par dizaines de millions. La guerre du chat continue.

Longtemps seul sur le secteur de la messagerie instantanée, AOL doit maintenant largement compter avec la concurrence. En effet, une récente étude du cabinet Jupiter Media Metrix vient de montrer qu’un tiers des utilisateurs domestiques d’AOL Instant Messenger emploient également un ou plusieurs autres outils de chat. Yahoo Messenger et MSN Messenger sont les deux les plus souvent cités. Selon le cabinet d’étude, de juin 1999 (date de son lancement) à août 2000, le babilleur de Yahoo aurait attiré 10,6 millions d’utilisateurs, contre 10,3 millions pour celui de MSN sur une période similaire. Quant à AIM, il aurait enregistré une croissance de 19 % entre août 1999 et août 2000, pour passer de 18 à 21,5 millions d’utilisateurs. Durant la même période, l’autre grand nom du secteur, ICQ (propriété d’AOL), aurait subi, lui, une légère désaffection, passant de 10,4 à 9,1 millions. On est bien loin des 130 millions d’utilisateurs enregistrés déclarés conjointement par AOL et ICQ…

Vers une standardisation des logiciels de messagerie instantanée

On se souvient que le début de l’année a été le théâtre d’une lutte acharnée entre les différents protagonistes. Tour à tour, Microsoft, Yahoo, Odigo ou Tribal Voice ont distribué des versions de leur babilleur capables d’engager la conversation avec celui d’AOL. A chaque fois, le fournisseur de services en ligne s’est retranché dans sa tour d’ivoire en bloquant les accès. Et en poussant de hauts cris pour atteinte à la sécurité de son produit. Résultat, tous les concurrents se sont regroupés au sein d’IMUnified, afin de mettre au point un standard de messagerie instantanée capable de rendre toutes les applications compatibles les unes avec les autres (voir édition du 27 juillet 2000).

Pourquoi une telle bataille ? Tout simplement parce que le logiciel de chat est un instrument marketing de choix. Normal, puisque par essence, il est toujours affiché à l’écran. C’est donc l’endroit rêvé pour afficher des messages publicitaires. De plus, la messagerie instantanée commence à faire une timide entrée dans les entreprises, comme outil de collaboration ou d’assistance technique (voir édition du 27 septembre 2000). Avec de juteux contrats à la clé.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur