Air France proposera le téléphone mobile en vol en 2007

Mobilité

Un test à bord d’un Airbus A318 sera mené pendant six mois sur des liaisons courtes. Il permettra de valider ce nouveau service.

En 2007, les passagers des vols Air France seront autorisés à passer des coups de fils de leurs téléphones mobiles dans l’avion. Ils pourront utiliser leur terminal GSM pour téléphoner mais aussi pour envoyer des SMS. Et cela sans risque ? on l’espère ? d’interférence avec les instruments de navigation de l’avion. L’usage des assistants numériques personnels GPRS de type BlackBerry ou Treo pour relever ses courriers électroniques est également prévu.

Air France réalisera, dans un premier temps, des tests sur six mois à bord d’un Airbus A318 sur des liaisons courtes en Europe et vers l’Afrique du Nord. Tests nécessaires pour valider la solution technologique développée en 2004 par Airbus et opérée par l’entreprise de services en vol OnAir, une filiale créée en février 2005 par le constructeur aérien européen et la société Sita, un prestataire technologique spécialisé dans l’industrie aéronautique. Les tarifs n’ont pas encore été détaillés.

En septembre 2004, Airbus avait testé l’usage d’un téléphone mobile en vol. L’appareil dispose d’un équipement spécial, une cellule qui permet de capter les signaux GSM/GPRS. Lesquels sont ensuite redirigés vers un serveur qui envoi les communications au sol vers le réseau GSM terrestre par l’intermédiaire d’un réseau satellitaire (Globalstar). Airbus comptait alors proposer dès 2006 le service de téléphone mobile à bord. Mais l’offre connaît apparemment quelque retard. Elle viendra compléter les solutions de Wi-Fi déjà proposées par Airbus et Boeing.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur