Air France teste l’embarquement mobile immédiat

Cloud

La compagnie aérienne introduit une carte d’embarquement électronique sur téléphone mobile pour les vols Paris-Amsterdam. Une première.

Les compagnies aériennes accélèrent les innovations autour du billet de transport zéro papier. Après en avoir fait une règle d’or, Air France va encore plus loin en proposant une carte d’embarquement électronique sur téléphone mobile. Une initiative présentée comme une première mondiale sur des vols internationaux, en aller et retour.

Depuis jeudi, la compagnie aérienne propose à ses clients d’accéder à l’avion Air France par le biais d’une carte d’embarquement électronique sur téléphone mobile. Il ne reste plus qu’un document papier à conserver près de soi : une pièce d’identité.

Dans un premier temps, ce sont les passagers des 15 vols quotidiens reliant Paris-CDG à Amsterdam-Schiphol (aller et retour sans correspondance) qui vont bénéficier de cette procédure dématérialisée, quel que soit le mode de réservation choisi.

Lors de la préparation du voyage, il est nécessaire de s’enregistrer sur le site Internet mobile d’Air France (http://mobile.airfrance.com) pour bénéficier de cette innovation. Une procédure qu’il est possible de réaliser 30 heures avant l’heure du vol jusqu’à l’heure limite d’enregistrement.

Disponible en format SMS, MMS et e-mail

La carte d’embarquement, qui comporte tous les éléments d’information pour le vol (heure d’embarquement, porte d’embarquement, heure de départ, numéro de siège et classe de voyage) est dotée d’un code-barres sécurisé. Elle est envoyée sur le mobile sous forme de SMS, MMS et e-mail pour les smartphones.

Que se passe-t-il pour les passagers voyageant avec bagages ? Il suffit de se rendre à la zone “dépose bagages” du terminal, où le code-barres affiché sur l’écran du téléphone sera scanné.

Air France a tout prévu : si un téléphone ne fonctionne pas ou est en panne de batterie par exemple, le client peut imprimer sa carte d’embarquement sur une borne libre-service ou la faire imprimer par un agent d’Air France. Mais il vaut mieux ne pas arriver à la dernière minute dans ce cas pour éviter d’être débordé. Et pensez à éteindre son mobile une fois embarqué dans l’avion.

“Ce service sera étendu progressivement aux départs de la France puis des escales internationales du groupe Air-France KLM”, précise Carole Peytavin, directrice marketing du groupe Air France dans une vidéo d’entreprise disponible sur le site institutionnel de la compagnie.

Selon l’AFP, huit transporteurs aériens de cinq pays (USA, Japon, Canada, Grande-Bretagne et Allemagne) ont déjà installé ce type de procédure mais uniquement sur des vols intérieurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur