Airbnb acquiert Vamo : du big data dans l’expérience voyageur

Big dataData-stockageEntrepriseFusions-acquisitionsStart-up
airbnb-vamo
4 53

L’Américain Vamo, spécialisé dans l’exploitation de données pour la planification de circuits touristiques, passe dans le giron d’Airbnb.

« Par où vais-je passer ? », « Combien de temps vais-je rester ? », « Comment je me rends à ma prochaine destination en prenant en compte la disponibilité des hôtels et les prix variables de certains moyens de transport ? ».

Autant de questions que sont susceptibles de se poser les voyageurs qui préparent des circuits avec des étapes dans plusieurs villes ou plusieurs pays.

Il y a près de trois ans, Ari Steinberg, alors ingénieur chez Facebook, décide de quitter le navire pour lancer sa start-up Vamo. Il crée un service mêlant big data et machine learning pour faciliter la planification des itinéraires et la réservation d’hébergements.

L’aventure prend aujourd’hui fin. Dans une communication du 11 septembre 2015, le dirigeant annonce l’acquisition de son entreprise… par Airbnb.

Conséquence de cet accord, le service n’accepte plus de nouveaux utilisateurs. Il restera actif jusqu’à fin septembre pour ceux qui sont en train de planifier un voyage. Vamo recommande de se reporter sur Rome2Rio, sur lequel sa solution « est basée » pour le calcul des itinéraires, hors trajets en avion.

Vamo avait véritablement commencé à développer son activité en 2013, après une levée de fonds de 1,6 million de dollars auprès d’une vingtaine de business angels (source CrunchBase).

Airbnb* reste discret sur la manière dont les technologies de la jeune pousse pourraient être intégrées dans son offre. TechCrunch croit savoir que ce ne sont pas tant ces actifs qui intéressent l’acquéreur, mais plutôt les compétences d’Ari Steinberg et de ses collaborateurs.

Le dirigeant entretenait déjà des liens avec Airbnb via Brian Chesky, cofondateur de la plate-forme de mise en relation de particuliers pour l’hébergement temporaire. Les deux hommes se sont côtoyés lorsque Steinberg travaillait pour l’antenne de Facebook basée à Seattle.

Pour Airbnb, il s’agira surtout de mettre à profit ce rachat pour renforcer « l’expérience du voyageur ». Laquelle inclut, au-delà du logement, la communication avec les hôtes ou encore les déplacements, plus encore dans le cas de circuits touristiques.

* Airbnb vient de publier le bilan de sa saison estivale. A retenir : 17 millions de voyageurs gérés dans le monde entre fin mai et début septembre, 1 million de réservations la nuit du 8 août… et une valorisation autour des 25 milliards de dollars, soit plus que certaines chaînes hôtelières comme Marriott.

Crédit photo : Fotovika – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur