Airbnb invite ses hôtes expérimentés à aider leur prochain

Entreprise
airbnb-optimisation-fiscale
4 2

De la mise en ligne d’annonces au nettoyage de logements, Airbnb sollicite ses hôtes expérimentés pour proposer leurs services contre rémunération.

Capitaliser sur les ressources existantes, mais non exploitées : ce principe fondamental de l’économie collaborative, Airbnb en a fait son modèle pour l’hébergement.

Dépassant la dimension du logement en lui-même, la plate-forme américaine a élargi le concept à une autre ressource : les hôtes (ceux qui accueillent des voyageurs), et plus particulièrement le temps dont ils disposent.

On a pu recenser plusieurs initiatives dans ce sens. Notamment le programme « Host Mentors », lancé en 2015 lors de la convention Airbnb Open organisée à Paris, et qui consiste à mettre les nouveaux hôtes en contact avec des pairs plus expérimentés, par messagerie électronique.

Dans la lignée de cette démarche, Airbnb travaille sur un autre programme : « Experienced Hosts » qui, au-delà du conseil, touche à la dimension des services.

L’idée est de solliciter les meilleurs hôtes et de leur proposer, moyennant rétribution, de prendre en charge les démarches des personnes qui souhaiteraient proposer leur logement à la location, mais qui ne franchissent pas le cap.

Seuls les dénommés « Superhosts » peuvent participer à ce programme qu’a repéré All About Airbnb. Pour obtenir – et conserver – cette qualification, ils doivent accueillir au moins 10 personnes par an, répondre à plus de 90 % des messages qui leur sont envoyer, avoir a minima 80 % d’évaluations à 5 étoiles et annuler rarement des réservations.

Ces « Superhosts » pourraient intervenir sur toute la chaîne de valeur, de la mise en ligne d’une annonce au nettoyage du logement, en passant par la gestion des prix et des disponibilités, l’accueil des voyageurs…

Airbnb leur recommande de prélever, en fonction des services rendus, une commission de 10 à 20 % sur le revenu net qu’engendre la location.

En l’état, « Experienced Hosts » ne semble exploitable qu’au Japon, avec une centaine de « Superhosts » qui se sont proposés dans la capitale et ses environs.

Pour augmenter le nombre d’annonces sur sa plate-forme, Airbnb s’adresse aussi aux propriétaires qui pratiquent déjà la location longue durée. Le programme « Friendly Buildings » en est l’illustration. Il doit permettre auxdits propriétaires d’autoriser la sous-location en échange d’une partie des revenus.

Crédit photo :


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur