Airbnb lève 1 milliard de dollars et pense rentabilité

EntrepriseLevées de fonds
airbnb-1-milliard
2 1

Airbnb vient de dépasser le milliard de dollars dans le cadre de son tour de table ouvert à l’été 2016. La firme vise la rentabilité sur l’année 2017.

Airbnb en Bourse ? Ce n’est pas pour tout de suite.

L’entreprise américaine continue sur du financement privé.

La voilà valorisée à 31 milliards de dollars à l’issue d’un tour de table (Série F) dans le cadre duquel elle a levé plus d’un milliard de dollars.

Ouverte à l’été 2016, l’opération s’est déroulée en plusieurs phases.

Un document remis en septembre dernier au gendarme des marchés financiers américains faisait état de 27 investisseurs ayant injecté 555,5 millions de dollars. On parlait alors d’une valorisation à 30 milliards*.

Ledit document – qui nous rappelle qu’Airbnb s’appelait à l’origine « Airbed & Breakfast » – a fait l’objet d’une réactualisation en date du 9 mars 2017.

Il est désormais question d’un montant de 1 003 312 065 dollars et d’un cercle de 40 investisseurs… parmi lesquels figurent, comme le souligne TechCrunch, Sequoia Capital et Andreessen Horowitz.

Contre vents et hôteliers

Google Capital et Technology Crossover Ventures feraient partie des autres élus. Airbnb aurait refusé une offre de la part de plusieurs actionnaires historiques, préférant accueillir des partenaires stratégiques pour accompagner son expansion à l’international, notamment en Asie.

Positionné au 5e rang des « licornes » du secteur high-tech derrière Uber (qui vaut 62,5 milliards de dollars), Ant Financial (60 milliards pour la branche services financiers d’Alibaba), Xiaomi (45 milliards) et Didi Chuxing (33,7 milliards), Airbnb affirme avoir dégagé, sur le 2e semestre 2016, ses premiers profits en termes d’Ebitda.

La dynamique devrait se prolonger cette année. La diversification du modèle au-delà de la réservation de locations doit y contribuer. Une stratégie alimentée en partie par des acquisitions. Les dernières en date portent sur Luxury Retreats (hébergement haut de gamme) et Tilt (financement participatif).

Des obstacles réglementaires, mais aussi judiciaires, se dressent toutefois sur le chemin d’Airbnb.

En France, où ses techniques d’optimisation fiscale sont controversées, la firme fait l’objet de plusieurs actions en justice. La semaine passée, les professionnels du tourisme ont ouvert un nouveau front en incitant les copropriétaires victimes de nuisances liées aux locations de courte durée à aller au tribunal.

* Un programme de rachat de titres se serait déroulé en parallèle. Les employés disposant d’au moins 4 ans d’ancienneté auraient pu revendre pour environ 200 millions de dollars d’actions ordinaires.

Crédit photo : compte Instagram @airbnb


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur