Airbnb lève 850 millions de dollars : la Bourse attendra

BourseEntrepriseLevées de fonds
airbnb-new-york
3 8

Airbnb repousse un peu plus son entrée en Bourse avec un nouveau tour de table annoncé à 850 millions de dollars, pour une valorisation à environ 30 milliards.

Airbnb en Bourse ? Ce n’est pas pour tout de suite.

Quelques semaines avoir souscrit une ligne de crédit à hauteur d’un milliard de dollars pour accompagner sa croissance sans diluer son capital, l’entreprise américaine aurait bouclé un sixième tour de table institutionnel (« Series F »).

Elle aurait, à en croire les données compilées par Equidate sur sa place de marché d’échange d’actions, levé 850 millions de dollars dans le cadre de cette opération finalisée le mois dernier.

Un document transmis à l’État du Delaware fait état d’une valorisation post-transaction avoisinant les 30 milliards de dollars, ce qui placerait Airbnb au 4e rang des « licornes » du secteur high-tech, derrière Uber (68 milliards), Ant Financial (60 milliards pour la branche services financiers d’Alibaba) et Xiaomi (45 milliards).

Le Wall Street Journal était dans la bonne fourchette avec ses estimations faites au début de l’été. Il était question d’une augmentation de capital entre 500 millions et 1 milliard de dollars. Mais aussi d’un programme annexe de rachat d’actions dans le cadre duquel les employés revendraient pour environ 200 millions de dollars de titres.

On ignore si cette dernière démarche a été enclenchée. En tout cas, s’agissant d’actions ordinaires (et non privilégiées, qui donneraient des avantages tels qu’une priorité à la distribution des dividendes), la valorisation d’Airbnb baisserait « mécaniquement ». Cela fait toutefois, comme le suggère TechCrunch, partie de la stratégie de l’entreprise, prête à des sacrifices pour repousser son IPO.

Ainsi aurait-elle récemment refusé une offre de la part de plusieurs actionnaires historiques qui l’aurait valorisée autour de 34 milliards de dollars. De nouveaux investisseurs auraient été privilégiés, tout particulièrement en Asie, pour accompagner l’expansion internationale de la plate-forme de location de logements en ligne.

Le dernier tour de table d’Airbnb remontait à l’été 2015. Officialisé seulement en fin d’année (confer le document communiqué à la SEC, gendarme des marchés boursiers aux États-Unis), il s’élevait à 1,5 milliard de dollars.

Avec, selon Fortune, 150 millions de dollars perdus en 2015 sur un chiffre d’affaires de 900 millions, Airbnb vise la profitabilité à l’horizon 2020. L’année dernière, 5 millions de Français ont recouru à ses services pour voyager. Ils sont 200 000 à avoir, dans le même temps, accueilli quelqu’un chez eux.

Crédit photo : RAYBON – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur