Airbnb : le méga-tour de table à 500 millions confirmé ?

EntrepriseLevées de fondsMarketing
airbnb-co-fondateurs-levee-fonds

Le service en ligne d’intermédiation Airbnb pour trouver les bons plans “hébergement” dans les grands villes du monde aurait finalisée une levée de fonds de 500 millions de dollars.

Airbnb aurait bouclé une levée de fonds situé dans une fourchette 450 – 500 millions de dollars, sous la houlette du fonds américain TPG et avec l’aide de la banque d’investissement Allen & Co.

D’autres sociétés de capital-risque ont suivi pour ce tour de table comme Dragoneer Investment Group, T. Rowe Price Group et Sequoia Capital, selon TechCrunch. Cette financement serait une confirmation d’une opération que les médias IT avaient commencé à relayer dés le mois de mars. En l’état, Airnbn n’a rien confirmé. Prochaine étape : la Bourse ?

Si le deal est bouclé, la valorisation du spécialiste américain des bons plans hébergement trouvés entre particuliers sur Internet (du canapé jusqu’à l’accès complet à un duplex) dépasserait les 10 milliards de dollars, au-dessus de celle du groupe hôtelier haut de gamme Hyatt (8,45 milliards). Depuis sa création en 2008, la société Internet californienne, co-fondée par un trio d’entrepreneurs (Nathan Blecharczyk, Brian Chesky et Joe Gebbia), aurait levé un montant total de 826 millions de dollars (si on garde comme référence le montant de 500 millions pour le dernier tour de table).

Airbnb recense 11 millions de nuits réservées dans 34 000 villes du monde (600 000 annonces). Un succès incontestable avec quelques anicroches en France et aux Etats-Unis. Le service Internet, symbole de cette vague “2.0” comme Facebook, est suspecté de violer la loi en matière de sous-location à New York.

Accusé de concurrence déloyale en évitant les taxes municipales sur les hôtels aux Etats-Unis, Airbnb commence à se plier à la fiscalité traditionnelle (comme les taxes de séjours). Dans le cadre du programme “Shared City”, des taxes seront recueillies auprès des utilisateurs pour le compte des hôtes puis reversées aux villes. San Francisco (Californie) va inaugurer le système cet été. Puis ce sera au tour de Portland (Oregon). D’autres villes aux USA suivront. Selon une enquête menée début avril par Challenges, l’équipe d’Airbnb en France n’a pas prévu d’intégrer une taxation similaire pour les hébergements en France.

Quiz : Centrales de réservation, avis… Connaissez-vous l’univers le l’hôtellerie sur Internet ?

(Photo illustration : de gauche à droite, Nathan Blecharczyk (Directeur des technologies), Brian Chesky (CEO) et Joe Gebbia (Directeur des produits et cofondateur) – Credit Airbnb)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur