Airbnb Open : la communauté des hôtes a débarqué à Paris

E-commerceMarketing
airbnb-open-convention
3 12

Pour la première fois, Airbnb organise sa méga-convention de ses hôtes affiliés hors de Californie. La plateforme 2.0 a chiffré l’impact économique pour la France.

Airbnb honore Paris à double titre.

Primo, c’est la première destination plébiscitée par les membres de la plateforme de locations de chambres chez des particuliers.

Secundo, la Capitale accueille sur trois jours (12 au 14 novembre, Parc de la Villette) l’Airbnb Open, la session qui accueille 6000 hôtes affiliés en provenance de plusieurs dizaines de pays.

C’est la première fois que cette convention se déroule hors de San Francisco. Et Brian Chesky, CEO et co-fondateur d’Airbnb fait le déplacement à Paris à cette occasion.

L’occasion de partager des conseils, de bénéficier des recommandations d’experts et de découvrir les services innovants lis à cette société Internet qui fait trembler d’un hôtelier.

Ce sera également l’occasion d’éclaircir des points sur les droits et devoirs des hôtes français membres d’Airbnb: loi ALUR sur la location ponctuelle d’une résidence principale à des voyageurs, collecte et paiement de la taxe de séjour…

Il existe même des guides pour optimiser son business de « bons plans de location ». Par exemple, Thibault Masson a écrit l’ouvrage « Airbnb : Doublez vos Réservations », fort de son expérience d’hôte.

Airbnb est devenu une véritable ruche d’initiatives associées à la société Internet californienne, à travers laquelle émerge un écosystème de start-up.

La tenue de l’Airbnb Open sera également l’occasion de distinguer les lauréats des Host Awards. Mais on ne distingue aucun finaliste français parmi les catégories.

Aux cotés d’Orange, Fauchon ou Michel et Augustin, on trouvera néanmoins quelques start-up françaises comme La Boite qui Cartonne (concept de stockage à domicile) ou Cleanio (service de pressing à domicile).

Une étude sur l’impact d’Airbnb sur l’économie française est dévoilée à cette occasion. La contribution de la société Internet s’élève 2,5 milliards d’euros sur un an.

« Il s’agit de retombées économiques directes, avec l’argent gagné par les hôtes, et indirectes, qui correspondent aux dépenses faites durant le séjour, comme les restaurants ou les commerces de bouche par exemple », explique Nicolas Ferrary, directeur France chez Airbnb, interrogé par l’AFP (via LeFigaro.fr).

« Ces retombées économiques induisent 13.300 emplois, liés aux revenus des hôtes et aux dépenses des voyageurs du site. »

Airbnb est en mesure d’afficher 200 000 logements ou bons plans d’hébergement en France (dont 60 000 à Paris et en Ile-de-France).

Plus globalement, un million d’annonces sont disponibles sur 34 000 villes dans le monde sur la plateforme de la vague Internet 2.0.

Depuis la création en 2008, 30 millions de voyageurs ont déjà réservé un séjour avec Airbnb.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur