Airport Express : l’iPod à la maison

Mobilité

En dévoilant une borne Wi-Fi nomade connectable à une chaîne hi-fi, Apple dispose désormais des arguments pour emporter l’adhésion des mélomanes sédentaires.

Apple vient-elle de trouver une nouvelle mine d’or ? En tout cas, la firme surfe sur la vague de ses deux produits vedettes : l’iPod (voir édition du 2 mai 2003) et la borne Airport (voir édition du 13 janvier 2003). Baptisée Airport Express, la petite borne nomade dévoilée par Steve Jobs à l’occasion de la conférence “D: All things Digital” organisée par le Wall Street Journal permet de créer un réseau Wi-Fi 802.11g accessible par dix ordinateurs simultanément (Mac ou PC). Dotée d’une prise Ethernet 10/100 BaseT et d’une prise USB, elle donne accès à la fois à un modem Internet rapide (type modem câble ou modem ADSL), à un réseau Ethernet et à une imprimante partagée. En soi, ces fonctions suffisent à justifier son prix de 149 euros TTC, puisque la concurrence propose des produits comparables pour des tarifs compris entre 120 et 150 euros. Airport Express fait donc bonne figure, d’autant plus que le paramétrage Airport donne une longueur d’avance à Apple.

De l’ordinateur à la chaîne hi-fi

Mais la borne propose plus que ces seules fonctions de routeur : elle peut en effet relier sans fil un ordinateur à une chaîne hi-fi ou à des enceintes équipées de prises audio. Dotée d’une prise mini-jack, Airport Express peut servir de pont à la nouvelle fonction AirTunes qui sera intégrée à iTunes 4.6, disponible sous peu, et permettre d’écouter les morceaux de musique de sa discothèque iTunes sur différents équipements hi-fi d’un bout à l’autre de la maison. Les mélomanes ne seront pas déçus puisque le format des données transmises vers les haut-parleurs de la maison n’est autre que le nouveau Apple Lossless, qui préserve la qualité sonore des morceaux. La fonction de connexion à iTunes d’Airport Express n’a que peu de concurrents : il y a bien les produits d’El Gato Systems, de Neuston Corporation ou de Netgear mais ceux-ci sont vendus entre 150 et 250 euros.

Le choix technologique fait par Apple – prendre appui sur iPod/iTunes et Airport pour commercialiser un nouveau périphérique de la vie numérique – correspond bien à sa recherche de nouveaux relais de croissance. Compte tenu du tarif, des fonctions proposées et de l’engouement actuel pour le Wi-Fi et la musique numérique, il y a fort à parier qu’Airport Express sera l’un des produits d’Apple les plus vendus de l’année à venir. Reste un problème : la firme sera-t-elle en mesure de répondre à la demande ? Si la réponse est non, peut-être sera-t-il temps pour Apple de songer à franchiser son concept iPod/iTunes afin qu’il puisse être adopté, à l’instar du Dolby, dans des appareils électroniques d’autres constructeurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur