Akamai, encore plus vite

Cloud
Information - news

Akamai annonce un partenariat avec Radware en vue d’accélérer la distribution de contenu sur le réseau. Une brique devrait s’ajouter au produit Akamaizer afin d’automatiser la mise à jour du contenu.

Une nouvelle brique devrait intégrer Akamaizer, la solution d’Internet rapide d’Akamai. Akamaizer traduit l’adresse URL en ARL (Akamai Resource Locator). Les requêtes sont alors dirigées sur une partie du serveur d’Akamai qui traite ainsi l’information en se détournant des réseaux encombrés. Akamai analyse les problèmes de congestion et de vitesse sur le réseau en temps réel afin de choisir le bon itinéraire pour le transport des données. Jusqu’ici rien de nouveau, sauf qu’à cette technologie d’Akamai, Radware, fournisseur de solutions de gestion de trafic, ajoute l’automatisation. Dorénavant, la traduction de l’URL en ARL ne se fera plus de façon manuelle, mais de manière automatique. “Cette nouvelle brique permettra au contenu une fois élaboré de paraître instantanément sur le réseau, et de ne plus passer à la moulinette de façon manuelle”,explique Francis Ia, responsable technique chez Radware. La traduction dynamique des URL des clients d’Akamai en ARL devrait ainsi mieux répondre aux demandes d’accès rapide.

La solution devrait être commercialisée au cours du dernier trimestre 2000 pour un prix qui devrait se situer entre 10 000 et 20 000 dollars. Le produit qui s’intègre pleinement dans l’architecture d’Akamai sera développé sous licence de ce dernier.

Pour en savoir plus :

* Akamai

* Radware


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur