Akamai veut accélérer le Web 2.0

Cloud

La société spécialisée dans l’optimisation des transferts de données parie sur le développement des sites dynamiques.

Akamai Technologies annonce la disponibilité de Dynamic Site Solutions, une suite dédiée à l’accélération des transferts de données des sites Web estampillés web 2.0. Autrement dit, les plates-formes à fort contenus collaboratifs réalisées à base de technologies Ajax (Asynchronous Javascript and XML), Flash et Flex d’Abobe.

Dynamic Site Solutions entend répondre à l’augmentation des besoins de diffusion des sites Web dynamiques sans nécessiter d’investissement matériel supplémentaire. Selon Akamai, la suite en question offrirait des performances jusqu’à 5 fois supérieures à la structure Web d’origine.

Le web 2.0 n’est pas un phénomène de mode éphémère médiatisé par les services les plus populaires de partage de vidéo en ligne à la DailyMotion (voir interview du 2 juin 2006) ou d’agrégation de sources d’information à la Wikio (voir édition du 19 juin 2006). Les technologies dynamiques au sein des sites sont désormais considérées des outils professionnels de communication et de vente.

18 000 serveurs dans 70 pays

Selon eMarketer, 27 % des sites marchands américains déclaraient, en avril dernier, avoir l’intention d’utiliser des outils interactifs et 41 % comptent enrichir leur site à l’aide de fonctions de personnalisation. Selon le cabinet Gartner, 60 % des nouveaux projets d’application en ligne intégreront, d’ici 2010, la technologie RIA (Rich Internet Applications ou interface cliente riche).

Un véritable marché que le spécialiste de l’accélération de la diffusion des contenus Akamai ne pouvait laisser passer. D’autant que ces nouvelles technologies s’avèrent parfois gourmandes en ressources machine et bande passante. Un domaine dans lequel Akamai excelle à optimiser. Et sa nouvelle solution s’appuie sur le concept de EdgePlatform, produit qui a fait le succès de la société : serveurs de cache pour le pré-chargement et traitement des contenus dynamiques afin de décharger l’infrastructure du client; et analyse des paramètres de connexion (bande passante, situation géographique…) de l’internaute afin d’optimiser l’acheminement des données sur le Net.

Avec plus de 1 700 clients dans le monde et 18 000 serveurs répartis sur un millier de réseaux dans 70 pays, Akamai couvre désormais la quasi totalité du globe numérique de ses technologies. Airbus, IBM, Apple, Yahoo, L’Oréal ou McAfee comptent parmi ses clients.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur