Alcatel acquiert la branche UMTS de Nortel

Mobilité

En attendant de boucler la fusion avec Lucent, l’équipementier télécoms
français consolide sa place dans la téléphonie 3G.

Alors que le rapprochement avec Lucent (voir article du 25 juillet 2006) devrait être finalisé très prochainement, l’équipementier français Alcatel continue de consolider ses activités dans les réseaux de téléphonie nouvelle génération. En fin de semaine dernière, il a annoncé son intention d’acquérir les activités de Nortel Networks dans les réseaux 3G et UMTS. Le montant de la transaction s’élèverait à 320 millions de dollars (soit 250 millions d’euros).

Pour Nortel, la vente des activités 3G s’inscrit dans la lignée des décisions stratégiques annoncées en avril dernier. Le fabricant canadien avait alors annoncé son intention de se séparer de ses activités les moins rentables pour se recentrer sur les activités où ses parts de marché sont supérieurs à 20% (voir article du 12 avril 2006). Il ne revendique à ce jour qu’environ 10% du marché de l’UMTS.

Via cette acquisition, qui devrait être finalisée avant la fin de l’année, Alcatel entend, quant à lui, renforcer son positionnement sur le marché des solutions de réseaux UMTS, alors qu’il était jusqu’à présent surtout actif dans le GSM/Edge. Il souhaite aussi consolider ses activités de recherche et de développement dans ce domaine en intégrant une majorité des salariés de l’activité d’accès radio UMTS de Nortel.

Les quatorze contrats de Nortel avec des opérateurs mobiles ? dont Vodafone et Orange – seront également transférés vers le groupe acquéreur français. Au final, le possible duo Alcatel/Lucent vise désormais la troisième place sur les segments de l’UMTS (3G) et du HSxPA (dite téléphonie 3,5G), derrière Nokia-Siemens et Ericsson.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur