Alcatel-Lucent et INEO vont adapter les bases aérienne à l’ère IP

Cloud

L’armée de l’air française a attribué un contrat important à Alcatel-Lucent et INEO destiné à moderniser ses réseaux télécoms. Montant : 350 millions d’euros pour une mission qui va durer 16 ans.

Le ministère français de la Défense a attribué le contrat “RDIP-Air” (Réseaux de Desserte Internet Protocol des bases aériennes) à un groupement composé d’Alcatel-Lucent et INEO (groupe GDF-Suez) pour le volet industriel, et de la Caisse des Dépôts et la société d’investissement SEIEF pour le volet financement.

D’un montant de 350 millions d’euros, il s’étalera sur 16 ans et permettra d’adapter les réseaux de communication de l’Armée de l’Air à l’ère IP.

Alcatel-Lucent explique qu’il s’occupera de “coordonner la conception, le déploiement, le financement, la gestion et la maintenance de réseaux de télécommunication sous IP (Internet Protocol) sur des emprises métropolitaines principalement affectées aux activités de l’armée de l’air.”

INEO sera de son côté chargé, via sa filiale INEO Défense, de “la conception de l’architecture des infrastructures de service et de la sécurité, l’intégration des équipements sur cette infrastructure, le déploiement sur les bases, la maintenance ainsi que le co-pilotage du projet avec Alcatel.”

Un travail de longue haleine attend les deux groupes industriels. Trois ans de travaux seront nécessaires pour installer le réseau IP dans 106 sites, “soit plus de 36 000 points d’accès, et 1500 à 2000 bâtiments environ” expliquent-ils.

S’ils pourront utiliser des équipements civils “de haute technologie” , ils devront maintenir une sécurité à toute épreuve sur ce réseau à usage militaire, destiné aux communications de l’Armée de l’Air mais aussi aux “informations de contrôle aérien militaire et de protection de l’espace aérien du territoire métropolitain” .

Nous nous réjouissons d’accompagner sur le long terme le Ministère de la Défense dans la modernisation de son réseau Internet grâce à la mise en place de ce partenariat public privé innovant“, se félicite Pascal Homsy, P-DG d’Alcatel-Lucent France, cité dans le communiqué.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur