Permira ne reprendra pas la division Entreprise d’Alcatel-Lucent

Cloud

Les négociations entre l’équipementier franco-américain et le fonds d’investissement n’ont pas abouti. En revanche, les activités de Genesys (solutions call-center) suscitent plus d’intérêt.

Depuis plusieurs mois, Alcatel-Lucent étudie des “options stratégiques” pour sa division Entreprise.

Et cela pourrait passer une vente pure et simple.

Selon le Wall Street Journal, les négociations exclusives engagées avec le fonds d’investissement européen Permira n’ont pas abouties.

La transaction portait sur un montant de 1,5 milliard de dollars.

Dans le courant du printemps, des contacts avaient été pris avec des repreneurs potentiels comme Microsoft, HP, Siemens Enterprise Communications ou Ericsson.

La division Enterprise d’Alcatel-Lucent commercialise des téléphones de bureau, des commutateurs, des logiciels de VoIP et des solutions pour call centers.

Justement,  Permira porterait désormais son attention sur Genesys, fournisseur de solutions logicielles pour les centres d’appels détenu par Alcatel-Lucent.

Mais, selon Les Echos, une autre société Aspect Software (actif du portefeuille du fonds Golden Gate Capital), a déjà entamé des négociations avec l’équipementier télécoms franco-américain.

Le rachat de Genesys par Alcatel-Lucent remonte à septembre 1999 (1,5 milliard de dollars à l’époque).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur