Alcatel-Lucent : le plan social revu à la baisse salué par Arnaud Montebourg

Régulations
alcatel-lucent-michel-combes-plan-social-revu-baisse

Le ministre du Redressement industriel salue les efforts d’Alcatel-Lucent pour réduire le nombre de suppressions de postes : 700 contre 900 initialement.

Les effets de la restructuration d’Alcatel-Lucent en France sont un brin atténués : l’équipementier réseaux revoit à la baisse le nombre de suppressions de postes. On parle dorénavant de 700 postes affectés, contre 900 inclus dans le plan initialement présenté en octobre.

Selon la section syndicale CFDT, le nombre exact de postes supprimés serait de 669 en France. Ce sont des postes pour le support client des clients d’Alcatel-Lucent qui ont été sauvegardés mais les fermetures et cessions de sites du groupe sont confirmées.

Sachant que, dans le cadre du plan Shift esquissé par le directeur général Michel Combes pour redresser la barre, l’Hexagone est relativement épargné puisque l’on parle de 10 000 suppressions de postes dans le monde.

Par la voix du ministre du Redressement industriel Arnaud Montebourg, le gouvernement salue l’effort fourni par la direction d’Alcatel-Lucent pour limiter la casse sociale. “La solution de substitution également annoncée ce jour, pour un maintien d’activité sur le site d’Orvault [Loire-Atlantique], dont la montée en charge sera accompagnée par des commandes d’Alcatel-Lucent, s’inscrit quant à elle dans une dynamique de renforcement de la filière”, précise le communiqué.

4G : accord Altran – Alcatel Lucent

De quoi parle Arnaud Montebourg ? En fait, Alcatel-Lucent et Altran annoncent un projet de partenariat industriel, en vue de créer un centre d’expertise et de services télécom sur le bassin d’emplois nantais. Une proportion de 170 ingénieurs sur 250, experts en 4G du site d’Orvault de l’équipementier réseaux, vont intégrer les équipes de l’industrie télécoms et médias du groupe dédié au conseil en innovation et ingénierie avancée.

Arnaud Montebourg se montre également ravi de constater que “l’appel au patriotisme économique” dans le secteur télécoms ait été un peu entendu. Selon Le Monde, un partenariat a été établi avec Orange dans les small cells (cellules pico ou micro 2G/3G/4G et/ou Wi-Fi à faible puissance déployée par l’opérateur), avec SFR (modernisation du réseau fixe avec le déploiement de la fibre).

D’autres “petits” contrats devraient être établis avec SFR, Bouygues Telecom, Numericable et Outremer Telecom, selon Le Monde. Xavier Niel aurait également indiqué à Arnaud Montebourg que le groupe Iliad-Free pourrait également entamer une collaboration avec Alcatel-Lucent.

Quiz : Connaissez-vous vraiment Alcatel-Lucent ?

(Credit photo Alcatel Lucent : CEO Michel Combes answers questions from audience Alcatel-Lucent’s third Annual Technology Symposium November 14, 2013)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur