Alcatel-Lucent pourrait se délester de sa division Enterprise

Cloud

L’équipementier télécoms confirme “étudier des options stratégiques” pour sa division Enterprise, dont une possible vente. Parallèlement, la direction de l’entreprise est remaniée.

Alcatel-Lucent, en restructuration depuis trois ans, étudie l’avenir de sa division Enterprise.

Dans un communiqué, l’équipementier télécoms franco-américain confirme “étudier des options stratégiques en vue de renforcer les opportunités à venir de son activité Entreprise. Toutes les options sont étudiées y compris des discussions avec des tiers.”

Les rumeurs avaient été alimentées en avril par The Wall Street Journal puis par Reuters, qui tenaient de différentes sources que la division Enterprise d’Alcatel-Lucent, qui vend des logiciels de VoIP et de call center et des téléphones aux professionnels, était offerte au plus offrant.

L’agence de presse britannique croyait même savoir que Siemens Enterprise Communications était la mieux placée pour l’emporter grâce à une offre de 1,2 milliard de dollars.

Les employés français de la division, laissés dans le noir par leur direction, avaient organisé une action syndicale le 30 juin (le tract de la CFDT, pdf) pour réclamer d’être informés des négociations en cours.

La pression semble marcher : “Alcatel-Lucent rencontre aujourd’hui [mercredi 20 juillet] les représentants du personnel de son activité Entreprise.”

Aucune décision n’a été prise au sujet des options à l’étude et il n’y a aucune certitude que cet examen aboutira à des changements” rassure le communiqué.

Selon Reuters, Ben Verwaayen, le P-DG d’Alcatel-Lucent initialement nommé en septembre 2008 pour rétablir les comptes de l’entreprise et organiser un recentrage des activités autour de son cœur de métier, devrait normalement achever son mandat à la fin de l’été (rien n’empêche son renouvellement).

La vente de la division Enterprise – pourtant présentée comme la plus rentable du groupe – sera peut-être la dernière action de son mandat.

Parallèlement, Alcatel-Lucent a annoncé un remaniement de la direction.

Outre un jeu de chaises musicales, une nouvelle division “Logiciels, Services & Solutions” est créée.

Elle sera dirigée par Adolfo Hernandez  (ex-président de la région Europe, Moyen-Orient et Afrique de l’équipementier).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur