Alcatel-Lucent pousse la fibre pour China Telecom et China Mobile

Cloud

A travers sa filiale locale Alcatel-Lucent Shanghai Bell, l’équipementier télécoms français remporte deux contrats autour de la fibre optique.

Alcatel-Lucent décroche deux contrats fibre en Chine.

L’équipementier télécoms français va déployer des équipements très haut débit pour le compte des opérateurs China Mobile et China Telecom. Le montant des contrats n’a pas été précisé.

Fondées sur l’architecture réseau PON (Passive Optical Networks), ces solutions d’accès fibre permettront de déployer des services de type FTTx comme la télévision haute définition et l’accès Internet haut débit.

A travers sa filiale locale Alcatel-Lucent Shanghai Bell, l’équipementier télécoms va fournir différents modules : gestionnaire dit-de services intelligent 7342 ISAM FTTU pour la fibre jusqu’à l’abonné (Fiber-to-the-Home ou FTTH en anglais), unités de réseau optiques (optical network units) pour des déploiements FTTH et fibre jusqu’au bâtiment (Fiber-to-the-building ou FTTB) et des services professionnels (déploiement du réseau, intégration, maintenance).

Fin 2008, China Telecom recensait 44 millions de clients haut débit alors que China Mobile n’en disposait de que de 5 millions.

Selon l’Idate, on dénombre 41 millions d’abonnés dans le monde très haut débit à fin 2009.

L’Asie domine ce marché mais c’est le Japon et la Corée du Sud davantage que la Chine qui se distinguent avec respectivement 14,3 millions d’abonnés FTTX et 6 millions.

Dans son communiqué de presse, Alcatel-Lucent affirme qu’il “participe” à plus de 100 projets fibre optique sur la planète.

Dossier spécial : Fibre optique : la ruée vers le très haut débit


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur