Alcatel-Lucent revoit son organisation pour mieux se restructurer

OpérateursRégulationsRéseaux

Pour sortir de l’ornière, Alcatel-Lucent met en place son Programme Performance. Au menu de l’équipementier télécoms : nouvelle organisation opérationnelle et recentrage sur ses produits clés.

Alcatel-Lucent annonce une réorganisation de son mode de fonctionnement. Celui-ci vise évidemment à répondre à la crise que traverse l’équipementier.

Ses derniers résultats trimestriels sont en recul malgré des conquêtes récentes de plusieurs marchés. Conséquence, le titre est fortement attaqué en Bourse depuis plusieurs semaines.

Se recentrer sur les produits clés

Alcatel-Lucent doit donc donner un bon coup de pied pour remonter à la surface. L’annonce de la suppression de 5000 postes ne suffira pas (autrement qu’à s’attirer les foudres du ministre du redressement productif).

D’où la présentation d’un nouveau modèle opérationnel quelques jours après la rencontre entre le dirigeant français Philippe Camus et Arnaud de Montebourg. Ce nouveau plan est la mise en application du « Programme Performance » présenté le 26 juillet et qui vise à réduire les coûts de 1,25 milliard d’euros d’ici fin 2013.

Cette mise en œuvre passe notamment par un recentrage de l’entreprise sur ses produits clés : le cœur de réseau (IP et optique), dont la direction sera assurée par Basil Alwan ; les réseaux fixes (dynamisés par le déploiement des « petites cellules », notamment) ; les réseaux mobiles, qui se concentreront sur la base installée de l’équipementier (notamment à travers la mise à niveau vers la 4G des infrastructures) ; et les plates-formes dans le cadre de la stratégie « High Leverage Network », avec des solutions logicielles unifiées pour le contrôle, l’optimisation et l’analyse des réseaux.

Nouvel organigramme

Le plan prévoit également la réorganisation des équipes dirigeantes. Le nouvel organigramme est le suivant :

– Paul Tufano, directeur des opérations, avec la responsabilité mondiale de la chaîne logistique, des achats et de trois activités verticalisées (Entreprise, Industries Stratégiques et Réseaux Sous-marins), en plus de son rôle actuel de directeur financier

– Robert Vrij président en charge des ventes globales et du marketing, à la tête d’une organisation globale des ventes supervisant et gérant toutes les relations commerciales avec les clients

– Stephen A. Carter président en charge des services gérés pour le compte des opérateurs (Managed Services) et de la réorganisation du groupe. Il supervisera le Programme Performance, ainsi que le marketing corporate et la communication corporate

– Philippe Keryer président chargé du groupe d’activités Réseaux et Plateformes à l’échelle mondiale, et non plus régionale comme actuellement, avec quatre unités produits et services globales

Par ailleurs, en coopération avec le président d’Alcatel-Lucent Shanghai Bell (ASB), la filiale chinoise, Rajeev Singh-Molares sera chargée de la transformation et du développement des activités commerciales en Chine.

George Nazi et Jeong Kim restent présidents de la division Global Customer Delivery et des Bell Labs respectivement.

Sur les traces de Nokia Siemens ?

La nouvelle organisation permettra notamment à Alcatel-Lucent de se concentrer sur les marchés profitables dans le monde et d’améliorer l’efficacité des offres tout en maintenant la capacité d’innovation du groupe.

Ce n’est pas (encore ?) un recentrage vers les produits purement mobiles comme l’avait annoncé Nokia Siemens à l’automne dernier mais l’idée est la même : réduire l’activité à l’essentiel laissant en suspens l’avenir de la division poste d’entreprise, notamment.

« Dans l’environnement de marché actuel, nous devons nous concentrer sur nos atouts”, explique Ben Verwaayen, directeur général.

“La position de leader d’Alcatel-Lucent dans le domaine des cœurs de réseau reflète l’excellence de notre innovation et nos relations de long terme avec nos clients. L’objectif de notre nouvelle structure opérationnelle est de renforcer la présence d’Alcatel-Lucent dans les produits et services clés des télécommunications, grâce à un groupe d’activités unifié. »

 

 

Crédit image : Copyright Peshkova-Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur