Alcatel-Lucent s’engage dans la conception des réseaux de demain

CloudGestion réseauxOpérateursRéseaux

Alcatel-Lucent et 16 autres partenaires vont développer les réseaux télécoms du futur en participant pendant trois ans au projet de recherche européen UniverSelf.

Alcatel-Lucent investit dans les réseaux du futur. En partenariat avec 16 fournisseurs de services de télécommunication, de sociétés informatiques, de fournisseurs d’infrastructure et d’instituts universitaires européens*, l’équipementier français participe au nouveau projet UniverSelf.

Il s’inscrit dans le cadre de l’initiative Réseaux du futur du 7ème programme-cadre de l’Union Européenne, doté d’un budget de 10 millions d’euros, pour une période de trois ans (2010-2013).

Dédié à l’optimisation des réseaux et à la mise en place de nouvelles solutions, ce projet de recherche a pour but de simplifier la gestion des réseaux de communication tout en favorisant leur croissance ces prochaines années.

Ce projet de recherche européen s’articule autour de trois objectifs : concevoir une plate-forme de gestion unifiée pour les architectures existantes, élaborer des fonctions permettant aux réseaux de s’autogérer et permettre le déploiement de solutions autonomes dans les réseaux des opérateurs.

Les utilisateurs finaux bénéficieront aussi directement des résultats du projet UniverSelf, puisque les solutions ainsi créées devraient permettre d’améliorer la qualité de service et les performances des réseaux télécoms.

*Alcatel-Lucent (coordination du projet), France Telecom (direction technique), Telecom Italia (Italie), Telefonica I+D (Espagne), NEC Europe (Allemagne), Thales Communications (France), Fraunhofer FOKUS (Allemagne), IBBT Interdisciplinary Institute For Broadband Technology (Belgique), INRIA Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique (France), VTT Valtion Teknillinen Tutkimuskeskus (Finlande), UCL University College London (Royaume-Uni), UNIS University of Surrey (Royaume-Uni), NKUA National and Kapodistrian University of Athens (Grèce), UPRC University of Piraeus Research Center (Grèce), UT Universiteit Twente (Pays-Bas)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur