Alcatel-Lucent voit-il enfin le bout du tunnel ?

Cloud
logo Alcatel Lucent

Sur 2011, l’équipementier télécoms français a généré un premier “résultat net annuel positif depuis la fusion”. Elle veut optimiser les revenus issus de l’exploitation de son catalogue de brevets.

Cela a demandé du temps mais Alcatel-Lucent commence à tirer profit de la fusion entre les deux équipementiers télécoms.

L’impulsion initiale, menée sous la houlette de Patricia Russo (Lucent) et Serge Tchuruk (Alcatel). remontait à 2006….

En présentant les résultats 2011 du groupe, le directeur général Ben Verwaayen a souligné cet indicateur si longuement recherché.

“Nous enregistrons pour la première fois depuis la fusion un résultat net annuel positif.”

Concrètement, le chiffre d’affaires d’Alcatel-Lucent s’élève à 15,6 milliards d’euros (+19% par rapport à 2010).

La marge brute représente désormais 36% des revenus (5,6 milliards d’euros). Tandis que le résultat d’exploitation ajusté se situe à 610 millions d’euros (soit 3,9% des revenus).

Le résultat net publié s’élève à un peu plus d’un milliard d’euros (le quatrième trimestre a été fructueux sur ce point puisqu’à lui seul, il contribue à hauteur de 868 millions d’euros). C’est bon à prendre.

En 2010, Alcatel-Lucernt perdait encore de l’argent (-334 millions).

Par plaque géographique, seule la région Amérique du Nord progresse (5,7 milliards d’euros, +5%). Les activités en Europe souffrent vraiment (5 milliards, -8,1%) et l’Asie-Pacifique ne fait guère mieux (2,9 milliards, -7,9). Ailleurs dans le monde, Alcatel-Lucent tient la barre (+2,3 % à 2,2 milliards).

Dans le prolongement de la présentation des résultats annuels, Ben Verwaayen a annoncé un accord de syndication de licence avec RPX Corp, du nom d’un spécialiste californien dans la gestion des brevets (coté au Nasdaq).

Objectif : tirer profit au maximum de ses 29 000 brevets, à l’instar d’un Google qui monte en puissance sur le front de la propriété intellectuelle en acquérant Motorola.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur