Alcatel met les PME sous IP

Mobilité

Après les offres de Cisco dans le domaine de la téléphonie sur IP, c’est au tour d’Alcatel de présenter deux nouvelles solutions de communications IP.

Bien que le marché soit émergent, les telcos (compagnies de télécommunications) se bousculent dans le domaine de la voix sur IP. Chacun y va de son annonce. La semaine dernière, c’était Cisco qui entendait faire entrer la téléphonie d’entreprise dans l’ère Internet (voir édition du 22 septembre). Aujourd’hui, Alcatel lance deux nouvelles solutions à destination des PME. La première offre, Alcatel Office IP, est une carte d’extension qui permet de transformer un PABX Alcatel Office en un autocommutateur IP-PABX. Tous les utilisateurs bénéficient ainsi des services de téléphonie d’Alcatel Office, touches programmables, numérotation par prononciation du nom… Selon Alcatel, cette technologie permet aux PME “de mieux exploiter leur infrastructure téléphonique tout en bénéficiant des communications vocales à faible coût liées à l’Internet”. L’offre IP d’Alcatel devrait être commercialisée aux environs de 80 000 francs pour une vingtaine de postes. Selon, Dominique Vergnaux, responsable marketing France pour l’activité e-business d’Alcatel, l’investissement devrait être rentabilisé en moins d’un an. “La voix sur IP permet effectivement de réduire les factures téléphoniques et de simplifier la gestion des réseaux”, précise-t-elle.

Par ailleurs, Alcatel propose pour les PME un logiciel de Couplage Téléphonie Internet (CTI) pour la gestion des communications personnelles fonctionnant sous IP. PIMphony s’installe sur un PC, lequel est relié au LAN de l’entreprise. Les utilisateurs peuvent alors exécuter les opérations les plus courantes, telles l’émission et la réception d’appels, la mise en attente et les rappels automatiques, à partir de leur ordinateur. “En associant un PC avec le logiciel PIMphony, les adeptes du télétravail peuvent se connecter dès lors au siège de leur entreprise via un réseau virtuel privé (RVP) connecté à Internet avec un modem ADSL”, explique Dominique Vergnaux. Le produit sera disponible d’ici une quinzaine de jours au prix de 2 500 francs.

Selon Alcatel, au cours des cinq prochaines années, les autocommutateurs traditionnels se transformeront en autocommutateurs IP pour répondre aux besoins des entreprises et aux exigences de la technologie IP.

Pour en savoir plus : Alcatel


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur