Alcatel sur le chemin de la croissance

Mobilité
Information - news

Le secteur des télécoms retrouve un peu d’air. L’équipementier français Alcatel annonce ainsi son premier bénéfice trimestriel depuis 2000. Il table pour 2004 sur une croissance de 5 à 10 %.

Alcatel confirme au premier trimestre l’amélioration de sa situation financière (voir édition du 30 octobre 2003), signe d’un frémissement sur le marché des télécoms. L’équipementier français est en effet parvenu à enrayer le déclin de son chiffre d’affaires, prévoyant pour l’année 2004 une hausse de 5 à 10 % de ses ventes. Il est cependant ce trimestre encore en légère baisse, – 3,1 %, à 2,74 milliards d’euros. Et pour la première fois depuis 2000, Alcatel a enregistré un bénéfice net trimestriel : 134 millions d’euros contre une perte de 461 millions il y a un an.

Le résultat net intègre toutefois une plus-value de 251 millions liée à la cession de la filiale batterie Saft. Le bénéfice d’exploitation s’inscrit à 80 millions d’euros contre une perte de 150 millions un an plus tôt. La croissance reprenant, les marges bénéficieront des intenses efforts de restructuration menés par Alcatel. En quatre ans, les effectifs ont effectivement été réduits de moitié à 60 000 employés. Le groupe souligne le succès de ses produits de nouvelle génération : routeurs IP, infrastructures mobiles et les équipements pour réseaux d’entreprise. Il note également un regain dans les réseaux optiques, corrélatif au développement de la diffusion de vidéo tant sur les réseaux mobiles que fixes. Le PDG d’Alcatel, Serge Tchuruk, a cependant a souligné que le marché demeurait “incertain”. Les prochains trimestres permettront de confirmer si oui ou non on assiste dans les télécoms à un renversement de tendance.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur