Alerte au virus bicompatible Windows/Linux

Cloud

Des experts viennent de publier un avis après la découverte du premier virus polymorphique capable de s’attaquer à la fois à Linux et à Windows.

L’information diffusée par McAfee et Symantec explique que le virus nommé Simile/Etap, découvert à la fin du mois de mai, est un “virus très complexe qui utilise des techniques de masquage de point d’entrée et qui est capable de changer de forme”, ce qui le rend très difficile à détecter. Simile/Etap s’attaque aux fichiers Portable Executable et 32 bits Executable and Linking Format, tant sur les systèmes Windows que Linux.

Pour l’instant, ce virus n’a aucune action destructrice et ne fait qu’afficher des messages à l’écran à certaines dates. Tous les 17 septembre et 17 mars, le virus affiche une boîte de dialogue sous Windows ou un message dans la console de commandes sous Linux, attribuant la paternité du virus à un certain Mental Driller, du groupe viral 29A.

Simile/Etap n’est pas très menaçant pour le moment. Les utilisateurs de Linux peuvent même continuer à “frimer” quelque peu et se sentir en sécurité, tant qu’ils ne lancent pas leur système en tant que “root” et qu’ils n’essaient pas d’ouvrir des mails douteux contenant des pièces jointes.

Traduit et adapté d’un article paru sur VNUnet.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur