Alexa ou l’Apple Watch ? Deux marchés, deux dynamiques

MobilitéPoste de travail
apple-watch-alexa-marches

Le marché des assistants numériques à commande vocale suit une trajectoire favorable en comparaison à celui des « wearables »… sous certains angles.

Emmenée par Amazon et Google, la vague des assistants numériques à commande vocale montera-t-elle plus haut que celle des montres connectées et autres « wearables » ?

On peut le supposer en croisant les estimations de plusieurs cabinets d’études.

Certains communiquent en volumes de ventes ; d’autres en nombre d’utilisateurs, le tout à périmètre géographique variable. Mais l’ensemble donne une idée des dynamiques respectives des deux marchés.

eMarketer s’en est tenu aux États-Unis, où Amazon avait lancé son premier Echo à la mi-2015 – après l’avoir réservé pendant quelques mois aux membres de son programme de fidélité Prime – et où Google Home est disponible depuis novembre 2016.

Ils seraient aujourd’hui 35 millions d’Américains à utiliser au moins une de ces « enceintes intelligentes »… et pourraient être près de 53 millions dans deux ans, à la faveur de tarifs agressifs (49 dollars pour l’Echo Dot et le Google Home Mini) déjà rabotés à plusieurs reprises lors de ventes événementielles comme le Black Friday.

Du côté de comScore, on affirme, sur la base de données relevées pour le mois d’octobre, que 11 % des foyers américains dotés d’une connexion Wi-Fi ont fait le pas (ils étaient 8,1 % en juin). Leurs membres sont globalement plus enclins à utiliser d’autres objets connectés.

Montre ou bracelet ?

Qu’en est-il pour les « wearables »* ? eMarketer table, pour fin 2018, sur environ 50 millions d’adultes américains « utilisateurs », au sens où ils en porteraient un au moins une fois par mois. On s’oriente, sur ce volet, vers des taux de croissance annuels inférieurs à 10 %, le compteur restant sous les 60 millions à l’horizon 2021.

IDC adopté un prisme mondial centré non pas sur l’utilisation, mais sur les ventes, tous canaux confondus.

La firme américaine prévoit un doublement du marché en quatre ans avec, en 2021, un peu plus de 222 millions de « wearables » écoulés, contre quelque 113 millions en 2017.

Les montres en représentent déjà la majorité (54,3 %) et leur part de marché devrait s’accroître pour atteindre 67,3 % à la fin de la période considérée.

Une progression dont les principaux moteurs seraient l’intégration de la connectivité cellulaire et l’entrée en lice des marques de luxe, dont les clients « ne recherchent pas forcément la fonctionnalité » (laquelle reste, en l’état, quasi cantonnée à la santé et au bien-être, constate IDC).

Le cabinet américain suggère de ne pas négliger des produits telles les oreillettes connectées : sans compter les simples modèles Bluetooth dépourvus de fonctionnalités supplémentaires, il s’en vendrait plus de 10 millions dans le monde en 2021, contre moins de 2 millions en 2017.

Les vêtements connectés suivraient une trajectoire comparable (de 2,4 à 11,5 millions d’unités).

Alexa au-delà des Echo

Toujours au niveau mondial, mais pour les assistants numériques, Strategy Analytics parle de 24 millions d’unités en 2017, dont la moitié sur le dernier trimestre. La technologie Alexa d’Amazon propulserait 68 % de ces produits, contre « un peu plus de 20 % » pour Google Assistant.

Les années à venir devraient être marquées par une ouverture du marché, au sens ou Google et Amazon se concentreraient sur leurs technologies d’assistance vocale et prendraient du recul sur le hardware.

Aucun des deux groupes ne donne de chiffres de ventes sur ce segment. Amazon assure cependant que, comme lors du dernier Prime Day, mais aussi du Black Friday et du Cyber Monday, les enceintes Echo ont fait partie des produits les plus achetés.

Certains éléments semblent confirmer ce succès revendiqué. Notamment le fait que l’application Alexa ait pris, le jour de Noël, la première place sur l’App Store (iPhone) comme sur Google Play (Android) – Google Home ayant occupé les 6e et 2e rangs, comme le relève VentureBeat.

* eMarketer classe comme « wearable » tout vêtement ou accessoire doté d’électronique, de logiciels ou de capteurs et capable de se connecter à Internet de manière autonome ou via un autre appareil.

Crédit photo : Stuck in Customs via Visualhunt / CC BY-NC-SA


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur