Alexandre Malsch surfe sur le marketing digital de Quiksilver et Roxy

Gestion des talentsManagementMarketing
alexandre-malsch-melty-boardriders

Alexandre Malsch, cofondateur de Melty, va accompagner le marketing digital des marques Quiksilver et Roxy exploitées par la société française Boardriders.

Alexandre Malsch rejoint le groupe Boardriders en qualité de Global Digital Brand Manager pour les marques « outdoor et lifestyle » Quiksilver et Roxy. C’est un tournant pour le cofondateur du groupe média Melty, désormais âgé de 32 ans.

Il met de côté l’entrepreneuriat et les médias en ligne pour « piloter la stratégie marketing digitale » de deux marques du groupe français Boardriders, en coopération avec les directions marketing monde des deux marques.

Alexandre Malsch connaît bien ce groupe basé à Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques) . Des opérations de communication et de marketing avaient été montées avec Boardriders sur les sites médias de la sphère Melty depuis plusieurs années.

Pierre Agnès justifie ce recrutement en présentant Alexandre Malsch comme « un expert reconnu des Millenials dans l’écosystème digital ».

Auparavant, Quiksilver avait déjà collaboré avec des éditeurs comme Microsoft sur le thème du marketing digital. Le groupe français est engagé dans l’e-commerce avec trois marques  : Quiksilver, Roxy et DC Shoes.

De son côté, le fondateur du groupe média trouve avec Boardriders et ses « marques iconiques » Quiksilver et Roxy (orientées surf, du snowboard et du skate) un moyen de concilier ses centres d’intérêts professionnels (« le développement de projets digitaux ») avec sa passion pour la pratique du surf.

Alexandre Malsch avait co-fondé le groupe Melty en 2008 avec Jérémy Nicolas. Il est composé d’une galaxie de sites média visant les millenials en revendiquant une audience globale de plus de 25 millions de visites chaque mois avec des déclinaisons comme melty, meltyFashion ou meltyStyle.

A la fin du premier trimestre 2017, il a quitté ses fonctions de président du groupe Melty. Et déjà à l’époque, il précisait sur Facebook qu’il comptait « mettre au service d’autres groupes mon expérience du monde du digital et des Millennials ». La transition  est enclenchée.

(Crédit photo : compte Facebook Alexandre Malsch)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur