Algotrim : le spécialiste de la compression de données racheté par Apple ?

MobilitéOS mobilesRégulations
apple_algotrim

Apple aurait racheté, via une société-écran, la société suédoise Algotrim, spécialisée dans les technologies de compression des données sur mobile.

Après Polar Rose en 2010 et C3 Technologies en 2011, Apple aurait racheté une troisième société d’origine suédoise.

Il s’agirait, selon la presse sur place, d’Algotrim, un éditeur spécialisé dans la compression de données sur mobile, basé à Malmö depuis 2005et soutenu par l’incubateur local Minc.

Fondée par trois développeurs (Anders Berglund, Anders Holtsberg et Martin Lindberg), l’entreprise affiche un chiffre d’affaires 2012 de 3 millions de couronnes suédoises (soit environ 346 000 euros), mais aussi une perte nette de 127 000 euros.

Les algorithmes et codecs conçus par ses soins sont destinés à optimiser, sur les terminaux mobiles, l’exécution des applications, en économisant ressources système (mémoire, processeur) et bande passante.

Basées sur le principe de la compression sans perte, ces technologies réduisent aussi la consommation électrique et limitent l’usage des puces de mémoire flash pour prolonger leur durée de vie.

Au cours des dernières années, la stratégie s’est recentrée sur les téléphones mobiles Android.

Tous produits confondus (notamment la bibliothèque Code Compression, qui réduit la taille du micrologiciel embarqué dans les appareils équipés en processeurs RISC), les technologies d’Algotrim seraient aujourd’hui intégrées dans quelque 100 millions d’appareils.

La société a noué des partenariats avec plusieurs opérateurs télécoms, parmi lesquels le Japonais KDDI, qui a doté son application Photo Album d’un mécanisme de compression JPEG six fois plus efficace que la bibliothèque LibJPEG utilisée par Android.

Le portefeuille technologique d’Algotrim touche aussi à la photographie “intelligente”, qui utilise des capteurs et de la puissance de calcul pour dépasser le modèle actuel de représentation des images pixel par pixel, en deux dimensions.

Apple pourrait en faire bénéficier les APN intégrés à ses différents terminaux mobiles.

Pour boucler, vraisemblablement en février dernier, ce rachat intégral dont le montant n’a pas été précisé, la firme de Cuertino se serait appuyée sur une société ‘écran’ : Wedgwood Industries LCC, basée dans l’État américain du Delaware.

Son porte-parole n’a émis aucun commentaire à cet égard.

Quant à Anders Holtsberg, qui occupe encore officiellement le poste de CEO chez AlgoTrim, il se contente de confirmer qu’il travaille désormais pour “la marque à la Pomme”.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous l’histoire d’Apple ?

Crédit photo : Kzenon – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur