Alibaba pourrait entrer en Bourse aux Etats-Unis d’ici la fin de l’été

BourseEntreprise
alibaba-introduction-bourse

Le groupe Internet chinois Alibaba a déposé les premiers éléments financiers en vue d’une d’introduction en Bourse aux USA. Il reste encore de nombreux paramètres inconnus.

Alibaba Group Holding entre dans la phase opérationnelle de son introduction en Bourse aux Etats-Unis. Le groupe Internet chinois déclare qu’il a soumis la note d’information relative à son IPO auprès de l’autorité de régulation des marchés boursiers (SEC).

Il pourrait lever à cette occasion un montant estimé entre 1 et 20 milliards de dollars sur le New York Stock Exchange ou sur le Nasdaq. Le choix définitif n’a pas été annoncé. Mais, du coup, sa valorisation globale après IPO pourrait s’élever dans une fourchette 136 – 250 milliards de dollars en fonction des projections des analystes et de l’accueil des investisseurs. Pour l’instant, elle se situe entre 109 milliards et 121 milliards de dollars, estime le Wall Street  Journal.

L’introduction en Bourse pourrait survenir dans le courant de l’été. Mais la période est devenue plus trouble pour les acteurs Internet. Ainsi, sur le Nasdaq, Twitter a perdu 18% lors de la séance de mardi (5 mai) après la publication de résultats jugés décevants.

Alibaba : un Amazon puissance 2 ?

Le document officiel remis par Alibaba à la SEC ne donne guère d’éléments sur les résultats financiers actuels de la marketplace chinoise. Tout juste apprend-t-on que la compagnie revendique 231 millions de cyber-consommateurs actifs en 2013. Les trois principaux sites Internet marchand d’Alibaba ont enregistré l’an passé un volume d’affaires de 248 milliards de dollars.

Sur le seul quatrième trimestre 2013, le volume de transactions a augmenté de 53% par rapport à la même période l’an passé. Par comparaison, Forrester estime qu’il s’agit d’un peu plus du double de ce qui est généré via Amazon.com (100 milliards de dollars de transactions).

Rappelons que le groupe chinois exploite une galaxie de services Internet qui représenterait 80% du e-commerce chinois comme TaoBao (CtoC, 500 millions de clients) mais aussi Tmall.com (BtoC), Alibaba.com (portail BtoB) et Alipay (paiement en ligne). Signalons également que Yahoo, présenta dans le capital d’Alibaba à hauteur de 24%, pourrait potentiellement profiter de l’engouement des investisseurs…

De son côté, un autre acteur du Web chinois Weibo, que l’on présente comme le Twitter chinois, a fait ses premiers pas le 17 avril au Nasdaq.

Quiz : Connaissez-vous le Web chinois ?

(Credit photo : Shutterstock.com – Copyright: Gil C)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur