Alibaba va ouvrir une ambassade e-commerce à Paris

E-commerceMarketing
jack-ma-alibaba-francois-hollande-elysee

Dans le courant de l’automne, Alibaba compte inaugurer une “ambassade” à Paris pour inciter les entreprises françaises à exporter leurs produits vers la Chine.

De passage en Europe à l’occasion du CeBIT, Jack Ma a effectué une étape en France.

Mercredi (18 mars), le président d’Alibaba a rencontré le Président de la République François Hollande à l’Elysée.

Selon des éléments recueillis par Reuters, le groupe Internet compte ouvrir en octobre une “ambassade” à Paris.

Objectif de cette initiative : inciter les entreprises françaises à exploiter sa plateforme e-commerce pour commercialiser leurs produits en Chine.

Des prestataires comme Neteven cherchent déjà à explorer ce filon.

Sachant que le ministère des Affaires étrangères avait également a signé l’an passé un accord avec Alibaba visant à aider les sociétés de l’Hexagone à exporter dans le pays.

Le marché de l’e-commerce en Chine est vaste. Sous le prisme du groupe leader qui exploite plusieurs marketplaces (Alibaba.com, Tmall, Taobao…), c’est déjà impressionnant : 330 millions d’acheteurs actifs (à fin 2014).

Autre sujet évoqué avec le Président de la République : le développement éventuel par La Poste d’une chaîne logistique européenne pour le groupe chinois.

Petit cadeau au nom de l’amitié France – Chine : François Hollande a offert à Jack Ma une montre connectée Withings (une start-up ambassadrice de la French Tech).

Après son introduction sur le Nasdasq, Alibaba.com cherche des alliés pour le business en Europe et aux Etats-Unis (pays dans lequel il a récemment son premier data center pour déployer des services cloud).

La Chine étant l’invitée d’honneur au salon CeBIT de Hanovre, le patron d’Alibaba en a profité pour exposer sa vision du monde lors de l’inauguration.

Outre François Hollande, Jack Ma a également rencontré le Premier ministre italien Matteo Renzi pour évoquer le sujet du e-commerce dans la mondialisation (eWTO). Mais aussi comment il comptait apporter les produits italiens aux consommateurs chinois…

 (Crédit photo : Présidence de la République)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur