Alibaba fait la promotion de son nouveau programme de lutte anti-contrefaçons

E-commerceMarketing
alibaba-IACC
2 24

En partenariat avec l’organisation US International AntiCounterfeiting Coalition (IACC), l’e-commerçant chinois a lancé un nouveau programme de lutte anti-contrefaçon à grande échelle.

Membre depuis 2013 de l’organisation américaine à but non-lucratif  International AntiCounterfeiting Coalition (IACC) de lutte anti-contrefaçons, le groupe Alibaba vient d’annoncer la création du IACC MarketSafe Expansion Program.

A travers ce mouvement, l’e-commerçant chinois s’engage à lutter plus massivement contre la vente en ligne d’objets contrefaits, en partenariat avec d’autres marques, comme Abercrombie, Apple, Calvin Klein, Energizer, Hermes, Google, HPE, Lacoste, L’Oréal, Merck, Microsoft, Visa ou encore Unilever.

Le but de ce nouveau programme est de mettre en place une véritable politique  mondiale de lutte anti-contrefaçons, notamment sur les marketsplaces B2C chinoises.

Depuis l’instauration de ce programme il y a trois ans, Alibaba et l’IACC ont contribué à faire fermer à 5 000 boutiques en ligne qui exerçaient leurs activités sur les plates-formes appartenant au e-commerçant chinois, comme Taobao.com, Aliexpress ou encore Tmall, ainsi qu’au retrait de plus de 18 000 produits contrefaits.

Pour impliquer les petites comme les grandes entreprises dans la lutte anti-contrefaçons, l’adhésion au IACC MarketSafe Expansion Program est gratuit et les marques peuvent demander la mise en place d’un processus de retrait de produit contrefait sans nécessairement en apporter immédiatement la preuve lors du dépôt de plainte.

 

Crédit image : Pieter Beens – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur